Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière

Actualités

Alain Bernard donne son nom à la future piscine

Publié le Ven. 21 Septembre 2018

Arielle Piazza, Michel Héritié, Valérie Drouhaut, Alain David, Christophe Barbe, Isabelle Dexpert et Philippe Madrelle ont applaudi la construction de la future piscine
Arielle Piazza, Michel Héritié, Valérie Drouhaut, Alain David, Christophe Barbe, Isabelle Dexpert et Philippe Madrelle ont applaudi la construction de la future piscine © Photo photo a-l.c

Les élus ont posé, jeudi soir, la première pierre de la future piscine municipale d’Ambarès-et-Lagrave et révélé qu’elle sera baptisée du nom du champion du monde.

Pas d’orages cette fois-ci, mais un soleil radieux qui donnerait presque des envies de baignade anticipée. Et pour se rattraper du faux départ climatique de juillet, [la pose de la première pierre avait été reportée à cause des orages, NDLR], ce n’est pas un mais deux parpaings que les élus ont cimentés, heureux de voir ce projet se concrétiser, et fiers d’en annoncer le nom. La nouvelle piscine sera baptisée piscine Alain Bernard, en hommage au nageur français qui avait visité le chantier en juin dernier, affirmant son attachement aux piscines de proximité.

« Alain Bernard nous fera l’honneur de sa présence pour l’inauguration officielle de la piscine en septembre 2019 », annonce le maire d’Ambarès-et-Lagrave.

Regard dans le rétroviseur

Heureux de voir prochainement une nouvelle page s’écrire pour la natation ambarésienne, l’élu est revenu sur l’histoire de l’ancienne piscine, détruite, non sans émoi en 2014. « Je suis un enfant d’Ambarès, j’ai vécu la construction de la piscine en 1970 », se rappelle-t-il. Le jeune adolescent qu’il était alors a peut-être croisé le chemin du député de l’époque, Philippe Madrelle. Présent jeudi soir à la pose de la première pierre, il a évoqué avec tendresse des souvenirs ambarésiens. « J’étais présent en 1970 aux côtés de Pierre Barre [qui a donné son nom à la rue de la piscine, NDLR] », a-t-il lancé à l’assemblée.

À l’unique bassin de l’ancienne piscine succédera dès la rentrée prochaine un ensemble de deux bassins, un sportif et un ludique. « Nous y installerons des banquettes bouillonnantes et des jets d’eau », précise Christophe Barbe, l’un des architectes en charge du projet. Un effort de projection, rendu, étonnamment plus aisé quand ce dernier a déclaré, amusé, au public qu’il se tenait à l’endroit même où trônera la buvette de la future piscine Alain Bernard?! Les architectes ont également imaginé un espace extérieur gazonné et doté de massifs et de douches. L’accent a été mis sur l’accessibilité, comme l’a expliqué le maire, Michel Héritié.

Objectif moins de noyades

De son côté, Arielle Piazza, présidente du conseil d’administration du CNDS [Centre national pour le développement du sport, NDLR], et par ailleurs, adjointe chargée des sports à la mairie de Bordeaux, a rappelé l’objectif fixé par Bordeaux-Métropole « que tous les enfants puissent rejoindre une piscine en moins de 10 minutes ». Un objectif qui sous-tend, l’importance de donner accès à l’apprentissage de la natation à tous les enfants. « Il y a encore trop de noyades », s’accordent à dire le député, Alain David, et la vice-présidente du Conseil départemental chargée des sports et de la vie associative, Isabelle Dexpert. Cette dernière confiant qu’en Gironde, « nous sommes bien en deçà de ce que nous devrions fournir sur le territoire », déplorant par là même la baisse des crédits accordés au sport par le gouvernement.

La future piscine sera ouverte sept jours sur sept, contre cinq auparavant et nouveauté, sera ouverte trois jours de la semaine en nocturne?!

anne-laure de chalup

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2018 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457