Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière
INFOS FLASHVacances d'automne : inscription aux centres de loisirs

Actualités

Ambarès et Lagrave, « Presqu'Île en Prisme » à La Blanche...

Publié le Lun. 10 Octobre 2016

© Photo DR
© Photo DR

Comme un fond d'effervescence dans l'air sur les rives du plan d'eau de La Blanche ce samedi 8 octobre 2016... Dix sept heures, l'été indien s'invite à la fête pour accueillir la vaillante centaine de randonneurs périurbains, partis le matin du Grand Stade de Bordeaux et venus planter tentes et bivouac à Ambarès et Lagrave pour la nuit. Avant de reprendre la route le lendemain en bouclant un périple de 38 kms au total, un tirage au sort désignera parmi les randonneurs, les premiers occupants du dernier-né des refuges métropolitains.

A quelques mètres du campement éphémère, se dévoile entre terre et eau « Le Prisme », 8° refuge périurbain de Bordeaux Métropole imaginé par l'artiste Lou-Andréa Lassalle dont le travail interroge la mythologie et les rites. Le concept lui, est né vers la fin des années 90 du bouillonement d'idées du collectif « Le Bruit du Frigo » et fut développé avec « Zébra 3 », afin de « révéler le potentiel poétique de la Métropole en y développant des formes d'itinérance ».

Prêt à s'offrir aux crépitements de joie et des flashs pour son inauguration, « Le Prisme » a largement suscité intérêt et curiosité, au vu de la jauge du public venu se rassembler autour de l'oeuvre. Tout le monde veut découvrir l'intérieur, les visites s'enchaînent, on s'étonne, on sourit, on s'interroge, on admire, on se dit que pour 8 personnes c'est un peu juste... Sur l'eau, un frêle esquif et son équipage de randonneurs-rameurs, flotte autour du refuge pour admirer la façade et sa terrasse...

Tous saluent l'originalité du projet et son implantation plein ouest, propice au rêve et à la méditation dans ce site naturel de 60 hectares, qui pourra désormais accueillir gratuitement mais sur réservation*, tous les adeptes de nuitées insolites et atypiques.

> La Blanche poursuit sa transformation

 Pour le Maire Michel Héritié qui officie aussi à l'occasion en tant que Conseiller Métropolitain, l'émotion est palpable et le plaisir non feint. « Le refuge est une nouvelle étape de valorisation et d’équipement de ce site, sans équivalent sur la rive droite, pour le plus grand nombre de personnes, qu’ils viennent d’Ambarès, de la Métropole ou d’ailleurs. » Depuis des années la municipalité oeuvre pour développer une offre de loisirs de proximité et accessibles à tous sur le plan d'eau de La Blanche.

En 2015, la base nautique Robert Lagune, entièrement rénovée permettait le développement des activités nautiques de l'Association Sportive Ambarésienne et du Conseil Départemental, « ...une référence en matière d’accès aux personnes à mobilité réduite dans le domaine du nautisme. ». Cette année, un Aquapark est venu s'installer durant la saison estivale, un premice à l'été prochain selon Michel Héritié qui annonce : « Pour 2017, nous travaillons à l’implantation d’un téléski nautique, ainsi que d’une plage avant de terminer les acquisitions des terrains du bois de la Blanche et enfin faire le tour du plan d‘eau sans passer par l’avenue du Roy.  »

> Ambarès et Lagrave sur la carte du tourisme urbain

 Pour la plasticienne Lou-Andréa Lassalle, l'émotion aussi est belle. «  Je découvre mon projet sur site pour la première fois et je suis émerveillée... j'ai imaginé cette cabane en m'inspirant notamment des tonnes de chasseurs qui existent sur la Presqu'Île, en souhaitant créer un univers onirique dans lequel un ermite périurbain pourrait se réfugier... »

Le travail important réalisé par les services techniques municipaux, est à souligner également. Ils ont su apporter expertise et précieux conseils pour aider à la matérialisation de ce projet pas comme les autres et relever le challenge.

Comme le soulignait en tant que Conseiller Métropolitain, Michel Héritié, « l'aventure des refuges périurbains continue et trois supplémentaires verront le jour prochainement... »

Pour Yvan Detraz du Bruit du Frigo et Frédéric Latherrade de Zébra 3, l'expérience aussi se poursuit et s'enrichit de ce nouveau point de vue architectural qui vient compléter le tracé de la boucle verte Métropolitaine qu'ils aiment à arpenter. L'occasion de saluer la mémoire de Gabi Farage architecte et urbaniste visionnaire parti trop tôt en 2012, co fondateur du Bruit du Frigo.

Ambarès et Lagrave s'inscrit ainsi comme un repère supplémentaire dans le tourisme urbain et les réservations déjà nombreuses confirment l'engouement populaire.

David B

*Les réservations se font uniquement sur le site de Bordeaux Métropole : http://lesrefuges.bordeaux-metropole.fr/le-prisme/

 PHOTORAMA > INAUGURATION DU PRISME >> http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/ville/photorama/inauguration-du-prisme-8-refuge-periurbain-de-bordeaux-metropole-274/

EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2018 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457