Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous ! Rechercher dans le site
Bannière

Actualités

La démocratie participative lancée à tous les étages

Publié le Mer. 4 Novembre 2020

© Photo YDelneste

CONSEIL MUNICIPAL Lors de la séance de lundi, la majorité a présenté l’arsenal de concertation des habitants, du conseil de quartier au budget participatif

Démocratie participative, locale et continue » : c’est l’intitulé de la délibération votée ce lundi soir par le conseil municipal d’Ambarès. Une promesse électorale du nouveau maire Nordine Guendez (PS) prenant la suite de Michel Héritié, destinée à faire remonter davantage les doléances, à l’heure des nouveaux moyens de communication, de la population au cours du mandat.

C’est tout d’abord la mise en œuvre de conseils de quartier, la ville ayant été divisée en quatre secteurs. Finis les 16 quartiers et 16 référents des années précédentes, place à quatre grands quartiers (lire par ailleurs) où le conseil accueillera des échanges entre la population et la Ville, mais pourra être aussi à l’initiative de projets.

C’est aussi la possibilité pour chaque Ambarésien de saisir le conseil municipal sur des questions d’ordre général. La majorité a annoncé, également, comme de nombreuses communes l’ont déjà fait, la naissance d’un budget participatif.

L’organisation de commissions extramunicipales est aussi envisagée lorsqu’un sujet de collectivité justifiera la tenue d’une instance réunissant élus, techniciens et citoyens.

En 2021 Les réseaux sociaux seront également un espace où des temps d’échange réguliers sont promis entre mairie et population. Un recueil de suggestions sera mis en place, numériquement ou physiquement.

L’ensemble des mesures est promis pour l’année prochaine mais les modalités et le phasage n’ont pas été détaillés, ce qui a en partie provoqué les seules deux abstentions au moment du vote : Raphaël Lourteau et Éric Poret, les deux membres du groupe d’opposition « Redynamiser Ambarès ».

La séance avait commencé par une mise au point du maire sur la situation des commerces de proximité dans ce deuxième confinement.

« Je milite pour la réouverture mais dans un cadre légal et sur la voie du sérieux », déclarait-il à l’intention de l’opposant David Poulain qui l’avait enjoint dès le weekend dernier à prendre un arrêté municipal autorisant leur ouverture. Nordine Guendez disait, lui, s’inscrire dans la démarche de la lettre de soutien aux petites enseignes envoyée par le président de Bordeaux Métropole à celui de la République.

Voix discordantes au sein de la majorité dès la première délibération sur un autre registre du commerce : les communistes Marianne Richard, Pascal Hoffmann et Didier Girou votaient contre les dates d’ouverture dominicale autorisée pour Noël et l’année prochaine. Mme Richard justifiait ce vote au nom du droit au repos le dimanche et de la lutte contre la surconsommation.

Motion 5G

L’unanimité se faisait ensuite sur la motion demandant un moratoire sur le déploiement de la 5G, David Poulain suggérant d’utiliser le levier du Plan local d’urbanisme (PLU) pour contrer les installations d’antennes-relais. L’intention de la Ville d’acheter une parcelle de 660 mètres carrés dans le secteur de la Blanche est-elle anodine ? Pas forcément : elle est une étape supplémentaire vers un itinéraire de promenade enfin complet autour du plan d’eau.

Lors des questions orales clôturant la réunion dans une salle des associations frigorifique, on abordait un des enjeux majeurs du mandat dans les villes de la rive droite : les mobilités. « La presqu’île est un parent pauvre dans ce domaine mais nous avons des propositions à faire », répondait le maire à la question de Sylvie Pilet-Dufourcq sur l’opportunité du nouveau schéma des transports sur la métropole. Enfin, Cécile Desjambes, du groupe « Avec vous et pour vous », alertait sur l’insécurité et les trafics non loin de là, autour de la place Raoul-Gazillon sur un chemin de la Vie qui inquiète Ville, gendarmerie mais surtout riverains.

LES QUATRE GRANDS QUARTIERS

QUARTIER 1 : Saint-Denis, La Blanche, Les Badaunes, Brechet, Sadiraut, Grandjean, Broustey, Le Canton, Pelet, Bernatet, Au Gua-est, Moulin du Gya, Jean-Prat, Lousteauneuf, Lousteauneuf sud, La Gorp nord.

QUARTIER 2 : Manchet, Moulin de Batailley, Sauvin, Auxjaugues, Lamarque, Parabelle, Pontet, Rochefort, Rabaneau, Michaelis, Les Blandats.

QUARTIER 3 : Le Chêne vert, La Croixnoire, Chante-Alouette, La Ricodonne, Chauvet, Terrasson, Patatas, Lacanau, La Gorp sud, Grande Gorp, Le Bourg

QUARTIER 4 : Bernatet, Sabarèges, Cablanc, Labouret, Formont, Pas du loup, Lyonnais, Jambes, Les Causelles, Le Tillac.

Journaliste Sud-Ouest - Yannick Delneste

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave, Bassens » & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2021 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457