Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière
INFOS FLASHTravaux place de la Victoire

Actualités

Les administrés pourront effectuer les démarches dans leur mairie, en 2018, ainsi que pour les passeports. « Une excellente nouvelle » pour le maire et ses collègues.

Publié le Mar. 7 Novembre 2017

© Photo DR

« On ne s’est pas battu pour rien, c’est une excellente nouvelle ». Michel Héritié, le maire ambarésien, commente « le retour d’un service de proximité », la délivrance des cartes nationales d’identité et – « un bonheur n’arrivant jamais seul – des passeports. Les Ambarésiens ne seront pas les seuls à apprécier, ils pourront effectuer leur demande de documents d’identité « au cours du premier trimestre 2018 ». Ce sont les termes d’un courrier adressé par le préfet, Pierre Dartout, au maire, dans lequel il précise que durant ces trois premiers mois « la station biométrique sera déployée et les équipes de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) procéderont en trois étapes : l’installation de la ligne ADSL sécurisée, la livraison du dispositif de recueil et la formation adéquate. »

La mairie d’Ambarès-et-Lagrave s’était vue retirer en mars le service de la carte nationale d’identité dans le cadre d’une réforme d’envergure nationale voulue par le Ministère de l’intérieur. Le principe étant de centraliser les demandes dans une mairie et de fournir à celle-ci les équipements nécessaires, dont une borne spécifique.

La préfecture avait fondé son refus d’habiliter la mairie d’Ambarès sur une étude démontrant que le potentiel de demandeurs était insuffisant. Ce qui avait fait bondir Michel Héritié. Les maires des communes de la presqu’île et les conseillers départementaux, Valérie Drouhaut et Hubert Laporte, s’étaient alors associés à son courrier, demandant « le rétablissement de ce service de proximité pour les 48 000 personnes résidant sur le bassin de la presqu’île ». « Un secteur étant de plus dans une période de très forte poussée démographique », précise l’élu.

103 rendez-vous par semaine

Le courrier n’est pas resté lettre morte. Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, s’était engagé à faire un bilan sur les premiers mois de fonctionnement du nouveau système. Pas terrible, les administrés de la presqu’île se plaignant d’« un délai allant de deux à trois mois pour obtenir un rendez-vous, aussi bien à Saint-André de Cubzac qu’à Cenon ou Lormont », trois mairies équipées de la fameuse station.

Cette attente a forcément joué en faveur de la demande du maire ambarésien et de ses collègues pour rétablir le service à la mairie d’Ambarès-et-Lagrave. « En août, M. Suquet, le secrétaire général de la préfecture, est venu en mairie pour voir le lieu où nous projetions d’implanter le service et parler de l’organisation de celui-ci », raconte Michel Héritié. Une visite suivie par l’établissement d’un dossier par les services de la ville.

Les arguments déployés par le maire, ajoutés au délai d’attente existant dans les mairies où le nouveau système est opérationnel, ont pesé en faveur d’Ambarès. « Dans le cadre de la dotation complémentaire de 250 dispositifs de recueil pour l’enregistrement des demandes de cartes nationales d’identité et de passeports, la ville d’Ambarès avait été retenue pour l’attribution d’une nouvelle station », écrit le préfet Pierre Dartout en préambule de son courrier du 24 octobre. Il souligne que l’engagement pris par le maire pour respecter le taux d’utilisation du dispositif de recueil et d’un délai d’octroi des rendez-vous conformes aux préconisations ministérielles a retenu l’accord du ministère de l’Intérieur. Et son accord.

L’objectif est d’assurer 103 rendez-vous par semaine. Pour mémoire, le service avait délivré 988 cartes d’identité en 2016. Il y aura à l’avenir forcément une montée en charge du fait qu’il sera habilité à décerner les passeports. Une commodité dont sont privés les administrés depuis 2006, conséquence d’une décision prise par le ministère de I.

Hier, le maire Michel Héritié a indiqué qu’en interne, l’organisation du service est bien calée. « Il sera inclus au service population dont les quatre agents vont subir une formation spécifique. » L’espace sera réaménagé notamment pour renforcer la sécurité et offrir un espace isolé, confidentiel.

Dominique Andrieux

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2017 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457