Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière
INFOS FLASHVacances d'automne : inscription aux centres de loisirs

Actualités

Les anciens de Mod8 boostent leur activité

Publié le Lun. 6 Mars 2017

Marli Marchyllie est la présidente de la société de Blanquefort
Marli Marchyllie est la présidente de la société de Blanquefort © Photo C. M.

L’Atelier du chalet aquitain ouvre un nouveau point de vente

Après la fermeture de l’usine Mod8/Aster, à Blanquefort, en 2013, une poignée de salariés avait décidé de reprendre le flambeau pour sauver une activité industrielle locale, spécialisée de longue date dans la chaussure pour enfant. Et valoriser un savoir-faire.

Le temps des licenciements étant passé, l’Atelier du chalet aquitain est né, occupant les mêmes locaux de la rue de la Forteresse. Et le chalet, point de vente emblématique de la maison, a renoué avec la clientèle bordelaise.

À présent, l’entreprise compte 11 salariés et ouvrira mercredi un nouveau point de vente au Village des commerçants, à Ambarès-et-Lagrave (Sortie 42 en direction de Paris sur l’autoroute A10).

« Maintenir l’activité »

Cette arrivée sur la rive droite de la Garonne, au sein de la métropole bordelaise, est évidemment un signe fort. Elle correspond surtout, selon Marli Marchyllie, ancienne directrice commerciale chez Mod8 et présidente de la nouvelle société, à une nécessité de développement pour maintenir l’activité de l’atelier blanquefortais. « Nous devons fabriquer plus pour améliorer nos ratios de production, même si ce n’est pas facile. Car fabriquer des chaussures et les distribuer, ce n’est pas le même métier », commente Marli Marchyllie.

« Nous allons essayer de procéder à de nouveaux recrutements et si ça marche à Ambarès, pourquoi pas ouvrir de nouveaux magasins ailleurs », poursuit-elle.

La boutique de la rive droite sera spécialisée dans la chaussure pour enfant (jusqu’à la pointure 34), qu’elle soit ou non produite en Gironde.

Pour sa part, la boutique de Blanquefort propose, en plus, des collections pour adultes simplement distribuées sur place, sans y être fabriquées. « Il s’agit d’autres marques européennes destinées aux hommes, aux femmes et aux enfants », souligne Marli Marchyllie.

Des bottes d’équitation

La nouvelle entreprise produit chaque année environ « 5 000 paires de chaussures à Blanquefort », où se trouvent aussi le bureau de style et l’atelier. « Nous créons environ 150 modèles par an », indique la présidente qui n’oublie pas de citer le produit qui symbolise ce nouveau départ : la fameuse Velsket. Il s’agit d’une tennis qui se ferme par des bandes Velcro dont le modèle et le système ont été brevetés. Elle se décline de différentes manières et peut être personnalisée.

Destinée à un large public, cette chaussure a permis à l’Atelier du chalet aquitain de passer des partenariats avec l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) ou encore les sections locales de l’Entente sportive de Blanquefort (ESB).

Autre initiative à retenir : un marché avec la société FreeJumpsystem qui a lancé, à l’occasion du dernier Jumping de Bordeaux, une nouvelle ligne de bottes d’équitation dont la fabrication se fait en partie à Blanquefort.

Christine Morice

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2018 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457