Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous ! Rechercher dans le site
Bannière
INFOS FLASHAînés, recevez un colis de Noël

Actualités

Un camion pour la collecte

Publié le Lun. 3 Décembre 2018

La population en quête de bonnes affaires éco-responsables au du Recyclorium.
La population en quête de bonnes affaires éco-responsables au du Recyclorium. © Photo ARCHIVES D. GARREAU

Le Recyclorium lance une campagne de financement participatif pour l’acquisition d’un véhicule utilitaire. L’équipe espère collecter 4 500 euros d’ici au 18 décembre

 

Depuis cinq ans, Claire Dubroca et Elodie Guilbaud redonnent une seconde jeunesse aux objets du quotidien. Avec leur association Le Recyclorium, elles luttent contre le reflexe encore trop répandu de mettre à la poubelle les objets dont on ne se sert plus. ? On remet en service, on détourne ?, explique Claire Dubroca, l’une des cofondatrices. Mais aujourd’hui, l’association ambarésienne a besoin d’un petit coup de pouce pour poursuivre sa mission récup. Le Recyclorium vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. Intitulée Tous pour un camion, elle vise à collecter des fonds pour l’achat d’un véhicule utilitaire.

La suite en camion ? ? Depuis le début, nous nous servons de nos véhicules mais avec la demande grandissante, nous avons besoin d’un véhicule dédié ?, commente Claire Dubroca, expliquant avoir beaucoup d’objets à transporter chez des associations partenaires comme Recyclivre qui récupère les livres d’occasion de l’agglomération bordelaise. L’objectif du Recyclorium serait d’atteindre 4 500 euros. ? L’idéal serait 8 500 euros, ça nous permettrait d’acheter un vrai utilitaire, mais on est réalistes par rapport à notre communauté ?, déclare la cofondatrice de l’association.

Pour l’heure, l’objectif n’est atteint qu’à 25 % et il ne reste que 18 jours de collecte, ce qui n’est pas sans stresser la jeune responsable. ? C’était vite monté mais là, ça stagne… ?

Changement d’habitudes

Fidèle à son credo, le Recyclorium a prévu des contreparties à base de matériaux de récupération. ? On ne voulait pas offrir des cadeaux qui génèrent des déchets ?, explique Claire Dubroca. Ainsi la contrepartie pour un don inférieur à 75 euros est un cadeau de récup (et des bons d’achat). La cofondatrice est particulièrement fière de présenter les cadres réalisés avec soins à partie de magazines des années 60. Les plus généreux (plus de 200 euros), pourront quant à eux bénéficier d’ateliers individualisés avec des associations partenaires. Zéro déchet avec Pauline Robin, couture écoresponsable avec la Cordelette ou encore fabrication de produits ménagers maison avec l’équipe du Recyclorium, autant d’occasions de changer ses habitudes pour tendre vers un modèle moins consumériste.

Et à en croire Claire Dubroca, les Ambarésiens sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce mode de consommation. ? Les profils se diversifient, on n’a des gens précaires mais aussi des gens qui viennent par conviction ?, analyse-t-elle. Déjà suivi dans près de 30 communes, le Recyclorium vise à toucher une population toujours plus large, pour voir les déchets baisser toujours plus.

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/tous-pour-1-camion

 

ANNE-LAURE DE CHALUP

 

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave, Bassens » & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2021 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457