Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière
INFOS FLASHRénovation de routes

Actualités

Une stèle pour la paix. Les décorés du 19 mars

Publié le Jeu. 21 Mars 2019

© Photo DR

Ce n’est qu’en 2012 que le Sénat a adopté le 19 mars comme Journée du souvenir lié à la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Mais à Ambarès-et-Lagrave, en 1978, déjà, le maire de l’époque, Henri Houdebert, avait proposé de dénommer la place de la Gorpe place du 19-Mars-1962. Et, en 2007, Jean Eyreau, président de la Fnaca (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie), avait émis le vœu de voir un jour un monument pour marquer cette commémoration.

Pour répondre aux attentes des anciens combattants, le maire Michel Héritié et son équipe municipale ont décidé d’ériger un monument symbole de ce devoir de mémoire, en faisant confiance à la libre expression d’une artiste locale pour réaliser cette œuvre.

Émotion

Choisie par la municipalité, la sculpteure professionnelle Raphaëlle Duval a été formée à l’Accademia delle Belle Arti à Carrare, en Italie. Elle a installé son atelier à Bassens et rayonne désormais dans l’Hexagone et au-delà. Son imagination l’a conduite à créer une colombe symbole de paix. « Cette colombe, portée par une colonne torsadée, image du tourment de la guerre, représente le mouvement de l’envol vers le ciel pour un monde meilleur », précise l’artiste. Deux blocs de pierre blanche des carrières charentaises de Thénac, d’une tonne pour la colonne et de 200 kg pour la colombe, auront été nécessaires à cette réalisation.

« Au-delà du devoir de mémoire, cette œuvre d’art représente l’espoir avec la paix revenue », a souligné Alain Casaurang, l’adjoint à la culture, lors de l’inauguration. On retiendra l’émotion du président Eyreau devant ce monument qu’il avait imaginé il y a de cela plus de dix ans.

À l’occasion de la cérémonie, cinq anciens combattants ont été décorés : Pierre Allen, Croix du combattant, reconnaissance de la Nation – commémoration du Maroc?; Jean-Claude Peyronneau, Croix du combattant?; Christian Bordes, Croix du combattant?; Alain Pourteau, Croix du combattant et reconnaissance de la Nation?; et Marcel Delez, Médaille des blessés, remise par Rolland Dahan.

 Denis Garreau

Toutes les photos de la cérémonie en suivant le lien vers le photorama : https://www.ville-ambaresetlagrave.fr/ville/photorama/ceremonie-du-19-mars-1962-353/

 

Cet article a été rédigé par un correspondant ou un journaliste du journal Sud Ouest
http://www.sudouest.fr/
EmailFacebookGoogleLinkedInTumblrTwitter
Correspondant Sud-Ouest : Denis Garreau, Ambarès et Lagrave & St Louis de Montferrand
Email - Tél. portable 07 86 86 53 88
RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2019 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457