Actualités d'Ambarès & Lagrave

Du Grand Prix de la ville au Cadre noir

Article publié le Mercredi 23 Septembre 2015 à 0H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Sports - Vie associative


Lise du Boisdulier sur Naiade Cap de Bosc.
Lise du Boisdulier sur Naiade Cap de Bosc. © PHOTOS D. G.

La Lot-et-Garonnaise Lise du Boisdulier et son cheval Naiade Cap de Bosc participaient au concours du week-end dernier.

Les concours hippiques ambarésiens de printemps et d'automne confirment à chaque édition l'intérêt porté par les cavaliers de la région à cette manifestation.

Le week-end dernier, 250 cavaliers venus avec leurs chevaux des Charentes, des Landes, du Lot-et-Garonne et de Gironde, ont évolué sur la plaine de l'espace associatif de Saint Denis. Depuis 22 ans, le club des Cavaliers ambarésiens anime ces concours nationaux dont les concurrents sont tous licenciés à la Fédération française d'équitation, troisième fédération sportive en France. Pour le président, Christian Bordes, « avec une météo au rendez-vous et un terrain dur, tous les ingrédients étaient réunis pour la réussite de ce week-end hippique ». Le parcours comptait onze à treize et des hauteurs de 95 à 130 cm selon les niveaux.

Cinq épreuves ont rythmé cette rencontre hippique avec la course reine du dimanche, le Grand Prix de la ville d'Ambarès. La Lot-et-Garonnaise Lise du Boisdulier, sur Naiade Cap de Bosc, a remporté ce concours sur une terre qui ne lui est pas inconnue. En effet, elle travaille régulièrement ses chevaux à l'élevage du Fleuve chez Laurent Bordes. Dans la joie de sa victoire au Grand Prix de la ville, une pointe de nostalgie lui rappelait que sa jument venait de participer à son dernier concours avant d'être affectée comme poulinière pour la reproduction. Belle fin de parcours pour le cheval et bon début de carrière pour Lise du Boisdulier qui part en stage comme civile au prestigieux Cadre noir de Saumur.

Denis Garreau

Denis Garreau