Actualités d'Ambarès & Lagrave

Une trilogie musicale

Article publié le Vendredi 1er Juillet 2016 à 0H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Culture - Education, jeunesse - Agenda 21


La chorale intergénérationnelle sur scène.
La chorale intergénérationnelle sur scène. © Photo D. G.

Fruit d'une année de travail, mercredi une chorale a réuni des élèves de Claude-Massé et des résidents de l'Ehpad Louise-Michel.

C'est à l'initiative du Conseil des sages communal, qu'un projet de chorale intergénérationnelle a réuni les élèves du collège Claude-Massé, les résidents de l'Ehpad Louise-Michel et le Conseil citoyen des sages.

Un premier projet autour d'une chorale intergénérationnelle avait vu le jour l'an passé, au cours de l'année scolaire, avec les enfants de l'École de musique de la ville et des résidents de l'Ehpad.

Une quarantaine de choristes

Un second projet, plus ambitieux, a consisté, cette année, à réunir et faire travailler ensemble, sur des chants partagés, les mêmes résidents de l'Ehpad, qui avaient plébiscité le renouvellement du projet, et des collégiens de la chorale. Ces collégiens avaient été sélectionnés parmi cinq chorales retenues sur l'ensemble du territoire national, afin de participer au concert de l'École en choeur organisé à Paris au ministère de l'Éducation nationale, en juin 2015.

Mercredi après midi, dans la salle de spectacle Didier Lockwood, au Pôle culturel Ev@sion, une quarantaine de choristes, suite à un partenariat entre l'Éducation nationale, l'Ehpad, la Ville et son Conseil citoyen, se sont retrouvés pour un concert aussi diversifié que la pyramide des âges des participants.

De Stromae à Plana

« Papaoutai », de Stromae, « Riquita jolie fleur de java », de Georgette Plana, ou « Il faudra leur dire », de Francis Cabrel, chants d'hier portés à la connaissance des plus jeunes, ou chants d'aujourd'hui mis à l'oreille des seniors, tel était le programme d'un spectacle placé sous la direction de Kevin Duriez. Le public, venu à la rencontre de deux générations, a su apprécier le concert.

Pour Dany Malidin, adjointe à la participation citoyenne, « le résultat est à la mesure de ce que l'on pouvait en attendre, en termes de moments forts intergénérationnels partagés. Les sages ne ménagent pas leurs efforts convaincus de la richesse et de la pluralité que peuvent apporter ces rencontres à notre commune ».