Actualités d'Ambarès & Lagrave

Ambarès et Lagrave - Rentrée 2016-2017 : Aux petits soins pour les écoles.

Article publié le Mercredi 31 Août 2016 à 16H
Catégories : Education, jeunesse



© DR

Cet été dans toutes les écoles ambarésiennes, les élèves ont cédé leur place aux différents ouvriers qui se sont affairés pour préparer LE grand jour de la rentrée des classes.

Afin de s'assurer que tout est fin prêt, chaque année M le Maire et son équipe, les services municipaux compétents et les associations de parents d'élèves font une visite de chaque école pour détailler l'inventaire des différentes interventions techniques estivales.

Petites réparations de mobiliers, de serrures, travaux de peinture, reprise de toiture, amélioration de l'accessibilité pour les sanitaires, travaux d'électricité, etc… Les services de la ville en charge de l'entretien des bâtiments municipaux ont redoublé d'efforts, afin de permettre aux élèves et enseignants de bien démarrer la nouvelle année scolaire.

Parmi ces différentes interventions, une nouveauté pour la maternelle des Jardins de Lagrave qui accueillera pour la première fois un élève malvoyant nécessitant quelques aménagements pratiques en concertation avec un professionnel du centre Peyrelongue. Il s'agit notamment de préconisations en terme de peinture( ligne de couleur tracée, rampe et autres aménagements avec des couleurs volontairement très contrastées, afin de faciliter la vie de ce nouvel élève.

Au-delà de tous ces travaux assurés en régie municipale, d'autres chantiers plus conséquents se sont déroulés, comme l'extension de l'école élémentaire Bel Air qui accueillera deux classes supplémentaires et un atelier partagé. Il faut d'ailleurs rappeler que ce scénario d’agrandissement de l'école avait été prévu dès la construction de l'école en 2004. Pour réaliser ce chantier, la Ville a investi 355 000 €.

Pour le futur Pôle Éducatif Simone Veil sur le site de Saint Denis qui sera lui livré à la rentrée 2017, les travaux étaient tout de même au programme de l'été avec la rénovation totale du restaurant scolaire qui représente un coût de 680 000 € pour la ville.

Une rentrée 2016 qui confirme à nouveau la volonté municipale de faire de l'Education et de la Jeunesse une priorité absolue.