Actualités d'Ambarès & Lagrave

Métropole de Bordeaux : des établissements scolaires refaits à neuf

Article publié le Mardi 5 Septembre 2017 à 9H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Education, jeunesse - La mairie


A Ambarès, les élèves du collège Claude-Massé ont guidé Jean-Luc Gleyze.
A Ambarès, les élèves du collège Claude-Massé ont guidé Jean-Luc Gleyze. © Thierry David

Un collège modernisé à Ambarès

Les élèves l’ont déjà pris en main puisque les travaux ont été achevés avant la fin des cours. Lundi, le collège Claude-Massé a reçu la visite d’une délégation d’officiels et décideurs pour inaugurer ses travaux.

Et pas un simple coup de peinture?! En neuf mois d’un chantier important et mené tambour battant, l’établissement est presque passé d’un siècle à un autre. Le Département a investi 13,7 millions d’euros pour ces travaux.

La mairie a également mis la main à la pâte pour la construction du gymnase attenant au lycée et qui servira aux associations sportives hors du temps scolaire (453 000 euros). Jean-Luc Gleyze, président du conseil Départemental, a notamment souligné « la dimension environnementale dans la construction des bâtiments ».

Le maire d’Ambarès-et-Lagrave, Michel Héritier, sourit, satisfait à double titre de cette rénovation. « Le collège propose désormais de bonnes conditions d’enseignement aux élèves. Je me souviens, s’amuse-t-il, de la rentrée de septembre 1969 car je faisais ma rentrée, ici même, en troisième dans ce collège tout neuf?! »

L’inauguration s’est faite en musique avec un concert intergénérationnel.

Remise à neuf à Saint-Médard

À Saint-Médard-en-Jalles, le fait marquant de la rentrée était la livraison de la remise à neuf et de l’extension (360 mètres carrés en plus) de l’école élémentaire de Gajac. Durant l’été, 1,6 million d’euros de travaux ont été réalisés. Nouveau réfectoire, nouvelle salle d’accueil périscolaire, nouvelle salle des maîtres, nouveau parvis d’entrée… Anciens élèves et enseignants n’ont guère dû reconnaître leur établissement.

L’été a également été l’occasion de mettre en sécurité les entrées de l’ensemble des établissements scolaires, Claé et accueils de loisirs. Des portails avec serrure automatique et visiophone ont été posés pour un budget de 180 000 euros, avec l’aide du FIPD (Fonds interministériel de prévention de la délinquance).

Lundi, le maire Jacques Mangon, accompagné notamment de sa nouvelle directrice de l’Éducation, Stéphanie Bancod, a fait la tournée de l’ensemble des 13 établissements (120 classes pour 3 235 écoliers).