Actualités d'Ambarès & Lagrave

La justice au collège

Article publié le Vendredi 23 Mars 2018 à 9H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Education, jeunesse - La mairie


Les parents étaient aussi invités à livrer leurs préoccupations. 500 scolaires ont profité de l’exposition.
Les parents étaient aussi invités à livrer leurs préoccupations. 500 scolaires ont profité de l’exposition. © DG

Jusqu’à mardi dernier (et depuis le 5 mars), au sein du collège Claude-Massé, une exposition interactive consacrée aux questions de justice liées à l’enfance et la jeunesse a accueilli les élèves de CM1 des écoles ambarésiennes et les collégiens de 4e. Animée par la Brigade de prévention de la délinquance juvénile de la gendarmerie nationale (BPDJ), le service prévention de la Ville et la Maison de la justice et du droit des Hauts de Garonne, cette exposition avait pour objectif d’informer les jeunes sur leurs droits et leurs devoirs et leur faire connaître le monde judiciaire. Elle se scindait en deux volets, « Questions de justice » et « Moi, jeune citoyen ».

Thèmes choisis par les élèves

 Les thèmes, trois par catégorie d’âge, ont été choisis par les élèves. La maltraitance, Internet ou l’utilisation du portable à l’école préoccupent majoritairement les 9–13 ans, le harcèlement, les réseaux sociaux et la responsabilité des parents, se sont imposés pour les 13–18 ans.

Mardi soir, ce sont les parents d’élèves qui se sont livrés à la même expérience que leurs enfants en s’interrogeant, avec les intervenants, sur les conduites à tenir dans diverses situations problématiques. Utilisation des portables et des réseaux sociaux, tabac et drogues font partie des inquiétudes majeures des parents. « Dans le cadre des actions stratégiques mises en place par le service prévention médiation de la Ville, l’information sur les droits et les devoirs des futurs citoyens, à une époque où ils échangent beaucoup sur les réseaux sociaux, est une priorité », soulignait le maire, Michel Héritié.

Créée en 1998, la BPDJ de Bordeaux est une unité de gendarmerie à vocation exclusivement préventive, qui mène des actions en direction des jeunes, des parents d’élèves ou des professionnels de l’enfance. Intervenant en complémentarité avec la BPDJ, le service prévention de la Ville travaille avec les jeunes sur leurs droits et devoirs, ou les accompagne individuellement tandis que la Maison de la justice et du droit fournit l’accès au droit ou une conciliation médiation avant de saisir un tribunal.

 

Denis Garreau