Actualités d'Ambarès & Lagrave

Les moustiques sont de retour

Article publié le Vendredi 27 Avril 2018 à 13H
Catégories : Environnement - Pratique



© DR

Depuis la semaine dernière, notre ville, comme la plupart des villes de la Presqu'Ile, est envahie par les moustiques. La période hivernale très humide et les récentes chaleurs ont été propices à l’éclosion des larves. Si la lutte contre les moustiques est une compétence du département, c’est bien en local que leur présence dérange.


Depuis quatre ans, la Ville a intégré l’Etablissement interdépartemental pour la démoustication du littoral atlantique (EID), après un long combat mené par le maire Michel Héritié, qui estimait plus que nécessaire une intervention sur le territoire ambarésien, très impacté par la présence de moustiques du fait des marais. Ainsi en 2014, la ville a bénéficié d’une action de traitement anti-larvaire par épandage, réalisé en hélicoptère pour couvrir rapidement la vaste surface des marais. Cette action de démoustication préconisée par l'EID, dont la population se souvient, a aussitôt porté ses fruits. Pourtant, la préfecture a depuis lors refusé de reproduire ce mode de traitement du fait de son impact environnemental fort.

Depuis, chaque année, grâce à un financement de la Ville à hauteur de 12000 euros/an, des actions par voie terrestre sont réalisées en préventif, en amont de l’éclosion des larves, puis en curatif, au gré des déclarations des Ambarésiens auprès de à l’EID. « Nous venons d'apprendre que cette année l’action préventive n'a pu avoir lieu, la préfecture ayant tardé à dresser un arrêté permettant une intervention préventive terrestre des équipes de l'EID, explique Michel Héritié. Nous en ressentons déjà les effets ! Comme en 2014, il me semble nécessaire, au moins pour cette année, de réaliser à nouveau un épandage héliporté, cette situation ne pouvant rester sans mise en œuvre d'une solution plus radicale. C’est pourquoi j'ai demandé l’organisation d'une réunion dès la semaine prochaine avec les agents de l'EID et je sollicite parallèlement le préfet de la Gironde afin qu'il autorise exceptionnellement un traitement par voie héliportée dans les meilleurs délais compte tenu d'un contexte exceptionnel ».

Comment agir ?

Si vous constatez de nombreux moustiques proches de votre domicile, vous pouvez contacter l’EID Atlantique par téléphone (05 46 88 12 34 ) ou via leur application i-moustique. Pensez à bien indiquer votre adresse et votre numéro de téléphone, pour être contacté rapidement et facilement. Des conseils sont également disponibles sur leur site internet : http://www.eidatlantique.eu