Actualités d'Ambarès & Lagrave

La cabine anglaise renaît de ses cendres

Article publié le Mercredi 12 Juin 2019 à 8H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Vie associative - La mairie - Culture


Les membres du jumelage et les élus français et anglais dévoilent la plaque inaugurale.
Les membres du jumelage et les élus français et anglais dévoilent la plaque inaugurale. © DG
Un an après sa destruction dans un incendie, l’emblématique cabine rouge de la commune a refait son apparition.

Enorme satisfaction pour la présidente du comité de jumelage franco-anglais Claude Malibert, et les membres de son comité de pouvoir, samedi matin, inaugurer la nouvelle cabine téléphonique anglaise. Elle est également transformée en boîte à lire, après l’incendie subi par celle offerte en 1991 par la ville jumelle de Midsomer Norton (voir « Sud Ouest » du 23 avril 2018). Si la première cabine a été entièrement détruite, la plaque apposée lors de la 1re inauguration a été sauvée et vient d’être dévoilée en présence du maire Michel Héritié, du maire anglais Michael Evans et des présidents du comité de jumelage, Stève Plumley de la ville de Midsomer Norton (Somerset) et de Claude Malibert, d’Ambarès.

Depuis trente-sept ans, un véritable chassé-croisé se déroule entre les deux villes jumelles, créant des liens d’amitié entre les deux rives du Chanel. Ainsi mercredi, dix familles anglaises ont rejoint Ambarès, accueillies par les membres du jumelage pour participer à des échanges culturels, sportifs et touristiques.

Après un tournoi de pétanque organisé par la section de l’ASA, dans le cadre des liens avec le tissu associatif, la visite au campus de Pessac a permis de présenter aux Anglais une fresque murale de street art. Quant à la visite à Rochefort, elle a conduit les participants sur les lieux du tournage du film « Les demoiselles de Rochefort », visionné samedi.

À Catherine Whybrow

À l’occasion de la réception officielle, une statuette en charbon représentant un mineur et symbolisant la ville anglaise a été offerte aux Ambarésiens. De son côté, la ville d’Ambarès a remis un triptyque de l’artiste ambarésienne Stéphanie Venco, illustrant des plans anciens de la ville avec ses lieux symboliques. Un instant émouvant a clôturé cette cérémonie, à l’occasion de l’hommage rendu par Michele Bardoux à son amie Catherine Whybrow, figure emblématique du comité anglais depuis 1989, décédée tragiquement. Mercredi, les familles anglaises s’envoleront pour rejoindre leur ville de Midsomer Norton.

 

Denis Garreau - correspondant Sud-Ouest