Actualités d'Ambarès & Lagrave

Ces chansons écrites à l’hôpital psy

Article publié le Jeudi 14 Novembre 2019 à 9H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories : Culture


Julie Lagarrigue, artiste, intervient dans différents secteurs de la santé ou de l’éducation.
Julie Lagarrigue, artiste, intervient dans différents secteurs de la santé ou de l’éducation. © PHOTO J. L.

200 choristes interpréteront sur scène les chansons écrites par l’hôpital psychiatrique Charles-Perrens, vendredi

Vendredi soir, 200 choristes du département seront sur scène pour interpréter les chansons écrites par les patients et les soignants de Charles-Perrens. Le projet ne s’arrête pas à la scène puisqu’un CD et un livret sont en cours d’élaboration. On peut d’ores et déjà se le procurer via la plateforme http://www.helloasso.com.

L’artiste Julie Lagarrigue intervient depuis 2014 à l’hôpital psychiatrique Charles-Perrens avec Cécile Delacherie. La première compose les musiques, la seconde gère la rime. Le tout est rondement mené, et en une heure le groupe accouche d’une nouvelle chanson.

400 choristes et un CD

« Toutes les chansons débutent sur l’idée d’enfermement, mais elles deviennent plutôt gaies au fil des couplets, explique Julie Lagarrigue. Le répertoire est hyperlarge, jazz, blues, rock. » Durant l’heure de création, l’ambiance « est particulière » témoigne l’artiste entre des patients parfois difficiles et des soignants qui font ce qu’ils peuvent. « À l’unité mère-enfants, l’atelier m’a marquée, raconte Julie. Il y avait des mamans dont la pathologie fait qu’elles ne s’occupent pas de leur petit. Alors nous avons écrit des berceuses ce jour-là. Les infirmières ont beaucoup participé, l’une jouait de la guitare. Une maman, qui n’avait pas noué de lien avec son bébé, a passé toute l’heure à le bercer, elle-même emportée par la musique. C’était très émouvant. Il se passe parfois des choses incroyables. »

Concrètement, tous les participants peuvent proposer une idée. « Le but est de mettre en confiance pour libérer la parole, précise l’artiste, par ailleurs art thérapeute. Nous travaillons beaucoup par association d’idées. Je pose la musique avec peu d’accords et, dès que l’on peut, on chante les mots sur la musique. Une fois qu’on a le refrain et le premier couplet, après ça va très vite. » Elles-mêmes surprises par la force de ces chansons, les deux artistes ont eu envie de les partager. Pour cela, elles créent un disque et un livret des paroles. L’association Le Dire autrement porte ce projet. Elles ont proposé les chansons à plusieurs chefs de choeurs de la région. Une quinzaine fait chanter ses choristes dans les écoles, les résidences seniors ou les centres de soins. Cela représente environ 400 choristes. Vendredi, la moitié sera sur scène.

Gaëlle Richard

Julie Lagarrigue, artiste, intervient dans différents secteurs de la santé ou de l’éducation. PHOTO J. L.