Actualités d'Ambarès & Lagrave

Ambarès-et-Lagrave : Nordine Guendez, élu nouveau maire avec huit adjoints

Article publié le Lundi 6 Juillet 2020 à 9H ( paru dans SUD OUEST )
Catégories :


Nordine Guendez est le nouveau maire d'Ambares-et-Lagrave après Michel Héritié, ému de lui transmettre l'écharpe tricolore
Nordine Guendez est le nouveau maire d'Ambares-et-Lagrave après Michel Héritié, ému de lui transmettre l'écharpe tricolore © G. R.

Le successeur de Michel Héritié a été élu avec les deux tiers des suffrages du conseil municipal

Ce dimanche matin, Nordine Guendez (PS) a été élu nouveau maire d’Ambarès-et-Lagrave. Il succède à Michel Héritié poursuivant ainsi le chemin socialiste de la commune. Lors de son installation par le conseil municipal réuni dans l’auditorium du Pôle Ev@sion, le nouveau maire a recueilli 69,69% des suffrages, soit 23 voix des conseillers municipaux. David Poulain, (sans étiquette) de la liste "Avancer ensemble pour Ambarès-et-Lagrave" comptabilise 5 voix et Éric Poret (Rassemblement national) remporte 2 voix. 

Le premier jour du reste de leur vie

Le désormais ancien maire, Michel Héritié, a remis à Nordine Guendez, déjà deux mandats au compteur, l’écharpe tricolore. "C’est le premier jour du reste de ta vie et le premier jour du reste de la mienne" a souri celui a qui a été élu il y a seize ans jour pour jour, un 5 juillet. Devant sa famille et un public fourni, il a prononcé son premier discours de maire. Après avoir "remercié Michel Héritié pour avoir transmis des valeurs de rigueur et d’amour des autres", il a employé des mots d’apaisement, répété plusieurs fois celui de "bienveillance". Il pose ainsi calmement mais très clairement le cadre dans lequel il souhaite que les échanges politiques se déroulent sous sa houlette: "avec respect, politesse et humilité". 

"J’ai une pensée pour mes colistiers n’ayant pas pu être élus, a-t-il souligné. Une pensée affectueuse pour Jean-Patrice Filang et Véronique Planton, qui, lors du deuxième tour, ont su dépasser les clivages d’un autre temps." Il a également adressé un "message de respect et de tolérance" à ceux qui n’ont pas voté pour lui, sachant que quatre listes étaient candidates au 2e tour. "Si la majorité est claire, a-t-il déclaré, il n’y aura pas un élu plus élu qu’un autre." L’association Mémoire et Partage a souligné qu’il est le premier élu de la métropole bordelaise ayant des origines nord-africaines. 

Les adjoints sont huit

Alain Casaurang est adjoint en charge de la culture, de la gouvernance partagée et de la vie des quartiers. Myriam Bret devient adjointe en charge du Sport et des associations, Gérard Lagofun à l’urbanisme, transition énergétique et mobilités, Philippe Delaunay: la tranquillité publique et les risques sanitaires et technologiques. Annabelle Gourviat prend le secteur des Solidarités, Justine Basque celui de l’évaluation de la performance du service public, Jean-Philippe Rodriguez: le jumelage et Nanessa Cerqueira: Parcours jeunesse et éducation.

 

Gaëlle Richard