Connectez-vous !

J'ai perdu mon mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte maintenant
Avec un compte vous pouvez entre autre suivre vos informations de fiches familles et enfants et les réinscrire chaque année, vous pouvez aussi gérer votre fiche association


Si vous rencontrez un problème, n'hésitez pas à contacter le webmaster@ville-ambaresetlagrave.fr

Connectez-vous !
Bannière

Info Nutrition

<< Revenir au sommaire des Infos Nutrition

Février 2012 - L’alimentation autour des 5 sens

Il serait bien réducteur de penser qu’un seul sens : le goût, interviendrait dans notre alimentation.

Notre organisme dispose de cinq sens (l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat et le goût). Ils interviennent :

  • Dans notre alimentation : pour nous mettre en appétit ou pour nous avertir d’un danger alimentaire.
  • Dans la digestion : Certain des ces organes interviennent dans la phase céphalique de la digestion : en effet, la vue, l’odeur ou la simple imagination d’un aliment peut suffire a l’activation de sécrétions impliquées dans la digestion (salive, sucs gastriques et/ou pancréatiques).

L’oeil, organe de la vue. Ne dit on pas que nous commençons à manger avec nos yeux ! Et bien si, la lecture d’un menu appétissant, la vue d’une assiette pleine de couleurs, de textures différentes nous met l’eau à la bouche (phase céphalique de la digestion).

L’oreille, organe de l’ouïe, intervient également ! En effet, grâce à elle nous pouvons reconnaître la viande qui crépite au fond d’une cocotte, l’eau frémissante pour nos pâtes… Souvent oublié cet organe a bien sa place dans notre alimentation.

La peau, organe du toucher, nous permet de différencier un aliment râpeux d’un aliment doux, de connaître la maturité d’un fruit… . En d’autres termes, elle nous permet d’analyser la texture de nos aliments.

Le nez, organe de l’olfaction, permet par définition de sentir les aliments. Ce sens est très important car il nous permet d’identifier les bonnes et les mauvaises odeurs. Notre nez nous met en appétit lorsqu’un gâteau cuit dans le four (phase céphalique de la digestion), ou au contraire nous empêche de manger un aliment avarié qui sent mauvais.

Le goût, dernier sens intervenant dans l’alimentation nous permet de dire si l’on aime ou non un aliment. Grâce à la langue recouverte de papilles linguales, nous percevons les saveurs d’un aliment. Il existe 4 saveurs primaires : le sucré, le salé, l’amer et l’acide mais sachez qu’il en existe beaucoup d’autres (saveur umami, astringente, piquante grasse…). Notre langue est compartimentée : les papilles perçoivent des saveurs en fonction de leur localisation.
Cependant, la langue reconnait beaucoup d’autres saveurs !


Pages liées

RSS Flux RSS Mentions Légales Mentions légales - Mentions Légales Extranet Copyright © 2018 Ville d'Ambarès & Lagrave. Tous droits réservés. - N° CNIL : 1001457