Ville d Ambarès et Lagrave - Culture http://www.ville-ambaresetlagrave.fr Site de la Ville d'Ambarès et Lagrave, actualités municipales, culturelles, sportives. La ville en ligne.© Ambarès & Lagrave 2019fr Ville d Ambarès et Lagrave - Culture http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/email-logo.jpg http://www.ville-ambaresetlagrave.fr60 Ambarès-et-Lagrave s'engage pour tous http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/ambares-et-lagrave-s-engage-pour-tous-2828/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/ambares-et-lagrave-s-engage-pour-tous-2828/ Mon, 12 Nov 2018 10:00:00 +0100 Cette année, la Ville s'engage et vous propose de nombreuses manifestations dans le cadre de la quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté organisée par Bordeaux Métropole. Femmes et handicap dans le sport, cinéma et rapport à l'autre, écriture et ascension sociale ou encore rapports femmes/hommes sont autant de thèmes qui seront abordés pour sensibiliser, échanger et s'impliquer. Du 17 au 24 novembre, découvrez la programmation de l'événement.... Mobilisation générale autour de la Grande Guerre http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/mobilisation-generale-autour-de-la-grande-gue-2826/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/mobilisation-generale-autour-de-la-grande-gue-2826/ Mon, 05 Nov 2018 10:00:00 +0100 Pendant près d’un mois, la Ville remonte le temps et plonge le spectateur dans le quotidien des poilus et de leurs familles. Théâtre, musique ou cinéma sont au programme.   Gueules cassées, vies brisées, la guerre de 1914–1918 a laissé des marques indélébiles. Comment ce traumatisme a-t-il bouleversé les codes de l’art et les vies des Ambarésiens?? C’est l’un des aspects qu’a souhaité aborder la Ville d’Ambarès-et-Lagrave au travers de ses différents événements commémoratifs du centenaire de la Grande Guerre. Durant près d’un mois, Ambarès-et-Lagrave va se replonger dans le quotidien d’il y a cent ans, accompagnés d’ambassadeurs uniques en leur genre. Tout au long du mois, Emilio Fernandez, Josianne Dupuy, Marcel Sutre et Jeanine Fernandez se mettront dans la peau de gens du siècle dernier, mais qui auraient eu Facebook. Sur le compte de la Ville, ils posteront régulièrement recettes, poésies et anecdotes du siècle dernier. Des citoyens comme nous Pour poursuivre l’identification à ces héros ordinaires, les organisateurs ont aussi prévu différents dispositifs, comme une immersion sonore et visuelle pour s’imaginer ce qu’était réellement la vie dans les tranchées. « On voulait permettre à tous d’essayer de comprendre dans leur chair ce que c’était que de vivre cette guerre », détaille Alain Casaurang, adjoint en charge de la culture à la mairie d’Ambarès-et-Lagrave. Les spectateurs peuvent également découvrir les lettres écrites par des Ambarésiens, à l’époque. Cette exposition « Lettres à Margot » sera le fil ro... Centenaire : mobilisation générale ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/centenaire-mobilisation-generale-2824/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/centenaire-mobilisation-generale-2824/ Fri, 26 Oct 2018 09:00:00 +0200 Dans l’histoire du monde, d’un pays, d’une ville, le devoir de mémoire est une des composantes indispensables du vivre ensemble. Commémorer 100 ans après la fin de la grande guerre de 1914-1918, qui a fait plus de 18 millions de morts, d’invalides et de mutilés, prend tout son sens. A Ambarès-et-Lagrave, à partir du 30 octobre et jusqu’au 23 novembre, la Ville se mobilise pour célébrer l’anniversaire historique et vous invite à venir profiter du programme conçu pour toutes les générations. Faisant écho à « Lettres à Margot », opération  lancée en 2014 et qui fit l’objet d’une labellisation nationale, la Ville propose un nouveau programme. Les services culture, vie locale et associative, mais également les associations d’anciens combattants (AARCMI, UNC, ANCGVM, FNACA), tout comme les membres du conseil des sages, ont œuvré ensemble et la fleur au fusil, pour vous faire revivre le doux parfum de l’armistice. Expositions, théâtre, lectures, spectacle jeune public, conférence, cinéma, concert et même une installation son et lumière vous replongeront dans l’horreur et l’espoir… La programmation sera riche,  promet de belles rencontres et beaucoup d’émotions. Comme il y a quatre ans, une page Facebook dédiée sera accessible depuis le compte de la Ville et vous réservera quelques surprises, imaginées par émilio, Jeanine, Marcel et Josiane, tous membres du conseil des sages. Découvrez tous les événements autour du centenaire dans l’agenda.... Les Connectives : un public séduit par le théâtre d'impro http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-connectives-un-public-seduit-par-le-theat-2825/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-connectives-un-public-seduit-par-le-theat-2825/ Thu, 25 Oct 2018 09:00:00 +0200 Issues d’un projet global d’éducation populaire et menées depuis deux mois avec une vingtaine de jeunes, les Connectives, organisées par la Ville, le centre socioculturel Danielle-Mitterrand et leurs partenaires, proposent des animations durant toute la semaine. Ainsi, mardi soir, le pôle culturel Ev@sion accueillait un théâtre d’improvisation qui a séduit les 80 spectateurs venus pour l’occasion. Interactif et participatif Au cours de ce spectacle interactif et participatif, dans un décor de patinoire, deux équipes : une locale, La Ligi, et une Bayonnaise, La Malice, se sont affrontées, dans un match où seule l’art de l’improvisation, avec pour arme la langue française, a permis de les départager. Vêtus de la traditionnelle tenue, pantalon noir et chemise rayée noir et blanc, les trois arbitres ont animé et noté, avec l’appui du public, les prestations linguistiques des deux équipes.   Denis Garreau - correspondant Sud-Ouest... Les Connectives #3 http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-connectives-3-2816/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-connectives-3-2816/ Mon, 15 Oct 2018 13:00:00 +0200 Depuis trois ans maintenant, les Connectives se sont imposées comme le rendez-vous incontournable de la jeunesse ambarésienne. Du 23 au 26 octobre prochain, l’évènement, 100 % gratuit, vous réserve encore de belles surprises ! à l’honneur, des sports urbains, du skate, du ping-pong, du basket, un blind test, des jeux vidéo, du théâtre d’impro, un « karaoké’Bab », sans oublier la soirée des « Renc’Arts », véritable scène ouverte aux divers talents, car oui, les Ambarésiens ont un incroyable talent (!). Impulsées par la Ville, imaginées par et pour les jeunes et coordonnées par l’équipe du centre socioculturel Danielle-Mitterrand et ses partenaires, les Connectives 2018 s’inscrivent dans une volonté affirmée de placer la jeunesse et l’éducation au cœur des priorités de l’action municipale. Pour Sylvain Blanlœuil, conseiller municipal délégué à la jeunesse « Les Connectives permettent chaque année aux ados et jeunes adultes de se rassembler autour de leurs cultures et de leurs pratiques, dans un esprit festif et citoyen ! » Alors à vos agendas, faites circuler l’info et rendez-vous le mardi 23 octobre prochain ! Infos et renseignements au 05 56 77 62 64.... Une soixantaine au cache-cache sauvage http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-soixantaine-au-cache-cache-sauvage-2791/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-soixantaine-au-cache-cache-sauvage-2791/ Fri, 17 Aug 2018 09:00:00 +0200 La « Cache-cache partie aux étangs de la Blanche » a réuni vendredi après-midi une soixantaine de participants venus, bien souvent en famille, participer à ce jeu proposé dans le cadre de l’Été Métropolitain. Durant une heure et demie, les promeneurs sont partis à la recherche des acteurs cachés de la Compagnie Adieu Panurge. Débusquer ces artistes avec la soif de découvrir le tableau dont ils faisaient partie, cela s’est traduit par du théâtre, une danse ou un numéro de cirque burlesque. Pour les visiteurs, une règle d’or, une discipline afin de ne pas dévoiler aux autres la cache des artistes, mais surtout un rapport très intimiste avec les acteurs, qui n’ont joué que pour eux au cours d’une représentation personnalisée. Cette approche des artistes, trop souvent isolés du public par des barrières ou une scène, révèle la philosophie de ce spectacle à la carte en pleine nature où le visiteur devient son propre acteur. Deux dernières représentations sont programmées le mercredi 22 à 14 heures à Villenave-d’Ornon et le 25 à 16 heures à Blanquefort. Denis Garreau... Les Vertigineuses 2018 au sommet http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-vertigineuses-2018-au-sommet-2786/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-vertigineuses-2018-au-sommet-2786/ Thu, 19 Jul 2018 16:00:00 +0200 Plus de 830 personnes hier soir à La Blanche pour assister à la deuxième édition des Vertigineuses. L’évènement proposé par le service culture de la Ville pour L’Eté Métropolitain, a séduit le public, qui s’est volontiers laissé embarquer dans la magie d’une soirée promise à tous les vertiges. Dès 20 heures, place au cirque avec TARKIZ*, par l’Ecole Nationale de Cirque Shems’y du Maroc et la compagnie du 13ème Quai. Mêlant à la fois acrobaties spectaculaires et poésie, les artistes ont offert un moment de grâce. A travers les performances sur scène, perçait l’évocation de l’histoire et de la relation intime entre la France et le Maroc. Un propos plein d’humanité, qui rappelait que le monde n’est qu’un et que nous ne pouvons qu’être fiers et heureux de ce patrimoine commun. Il suffisait de voir la communion entre les artistes et le public au moment du salut final. Un instant de bonheur partagé, que le maire Michel Héritié dans son discours de remerciements ne manquait pas de souligner. Egalement conseiller métropolitain, en charge des grands évènements et donc de l’Eté Métropolitain, rappelait à tous que le programme réservait encore de nombreuses surprises inoubliables. Après le cirque, les vibrations électro aux rythmes indo-pakistannais et balkaniques d’Olivero et Sukh Mahal prenaient le relais. Le trio offrait un set généreux, où les musiques nomades prenaient la part belle et embarquaient chacun dans un voyage promis aux belles rencontres. La soirée fut belle et les gourmands qui goûté au poulet épicé proposé par les équipes du centre socioculturel Danielle Mitter... Tarkiz , acrobaties et devoir de mémoire http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/tarkiz-acrobaties-et-devoir-de-memoire-2784/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/tarkiz-acrobaties-et-devoir-de-memoire-2784/ Tue, 17 Jul 2018 09:00:00 +0200 L’école du cirque Shems’y du Maroc et la Compagnie du 13e quai présentent « Tarkiz » demain au lac de La Blanche. Et dès aujourd’hui, rencontre avec la troupe à Lormont. Si un spectacle s’apparente à un plat où chaque ingrédient concoure par sa singularité et sa saveur à l’harmonie globale, d’après l’analogie de Guillaume Bertrand, metteur en scène de la Compagnie du 13e quai?; le spectacle « Tarkiz » serait un complexe assemblage « aux accents de ras el-hanout ». Parkour, pyramides, trix [un mélange d’arts martiaux et d’acrobaties, NDLR], « Tarkiz » offrira demain soir aux spectateurs ambarésiens une lecture contemporaine des arts du cirque, aux croisements des disciplines, emprunt d’histoire marocaine. « L’acrobatie, c’est culturel chez nous », lance Said Mouhssine, acrobate, voltigeur, spécialiste du mât chinois. Il est l’un des cinq apprentis, diplômés de l’école nationale du cirque Shems’y du Maroc avec qui la Compagnie du 13e quai collabore voilà plusieurs années déjà. Véritable institution nord-africaine, l’école Shems’y délivre depuis 2009 des diplômes d’art du cirque à des jeunes désireux de s’exprimer, autrement, corporellement. « Il y a une vraie volonté de l’école de ne pas laisser de jeunes dans la rue », raconte Guillaume Bertrand. Quant au détour d’un voyage au Maroc, Pascal Deliac, responsable culturel au Pôle culturel Év@sion d’Ambarès-et-Lagrave découvre l’engagement et l’énergie de ces élèves, il est immédiatem... Quoi de neuf du côté de la bibliothèque ? http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/quoi-de-neuf-du-cote-de-la-bibliotheque-2783/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/quoi-de-neuf-du-cote-de-la-bibliotheque-2783/ Wed, 11 Jul 2018 15:00:00 +0200 Envie d’une pause au calme ? Passez à la bibliothèque emprunter un livre pour quelques heures et profitez de l’ombre des arbres du parc Charron pour vous installer. Vous partez en vacances et ne savez pas quoi lire ? Des pochettes surprises sont à votre disposition, choisissez le genre de lecture que vous souhaitez, l’équipe de la bibliothèque a fait une sélection pour vous. Pour les mains vertes, une grainothèque est désormais disponible à la bibliothèque, venez troquer vos graines. La bibliothèque François-Mitterrand sera fermée du du 31/07 au 14/08. Plus d'infos : http://bibliotheque.ville-ambaresetlagrave.fr/... Les Scènes croisées, un show musical et visuel http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-scenes-croisees-un-show-musical-et-visuel-2767/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-scenes-croisees-un-show-musical-et-visuel-2767/ Thu, 24 May 2018 09:00:00 +0200 Le pôle culturel Ev@sion accueillera samedi soir la 16e édition du tremplin musical. Le groupe sélectionné par le jury se produira à la Rock School Barbey à la rentrée. Pour les groupes de musique amateurs, participer à un tremplin est l’un des moyens les plus efficaces de se faire connaître et de gagner en expérience. Une expérience que les membres des quatre formations musicales qui participeront samedi soir à la 16e édition du tremplin Scènes croisées, au pôle cuturel Ev@sion d’Ambarès-et-Lagrave, ne seront pas prêts d’oublier. Il faut dire que les organisateurs ne font pas les choses à moitié pour leur permettre d’exprimer leur talent dans les meilleures conditions. Tout en faisant en sorte que le public en prenne « plein les yeux et plein les oreilles », assure Pascal Déliac, le directeur du pôle culturel. Organisée en partenariat avec la Rock School Barbey, 02 Radio et le Département, la soirée de samedi a été « conçue à la façon d’une émission “Taratata” », présente-t-il. Avant de monter sur scène, les groupes seront d’abord introduits par un clip vidéo et une interview sera réalisée par un « maître de cérémonie » après chaque prestation. Un show qui durera environ vingt minutes et qui mêlera à la fois musique et scénographie numérique. « On aura plusieurs caméras qui retransmettront des images en live. Souvent, dans les concerts, on ne voit pas bien le batteur sur scène. Là, il aura une caméra à côté de lui. Ça dynamise les choses et ça oblige les groupes à réfl&... Boîte à livres brûlée : où en sommes-nous ? http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/boite-a-livres-brulee-ou-en-sommes-nous-2758/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/boite-a-livres-brulee-ou-en-sommes-nous-2758/ Mon, 07 May 2018 11:00:00 +0200 A la suite de l'incendie de la boîte à livres dans la nuit du 20 au 21 avril, des expertises concordantes ont révélé qu'elle ne pouvait pas être réparée. La Ville a donc fait le choix de racheter une cabine téléphonique anglaise, symbole de l’amitié qui lie Ambarès-et-Lagrave avec Midsomer-Norton. La cabine sera ensuite transformée en boîte à livres dès son arrivée.  Une souscription publique, en cours d’élaboration, sera prochainement lancée par la Ville. Elle permettra aux Ambarésiens qui le souhaitent de participer à l’achat et au transport de la cabine. Une idée qui répond également aux propositions de certaines associations d’apporter dans une démarche concertée leur aide et qui se joindront à l’initiative municipale.... La fête était leur maquis http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fete-etait-leur-maquis-2743/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fete-etait-leur-maquis-2743/ Fri, 06 Apr 2018 08:00:00 +0200 L’Ambarésien Pascal Delige présente ce soir au Pôle év@sion « Accordéons au bal de l’ombre », immense travail de mémoire autour des bals clandestins sous l’Occupation. « La mémoire est dynamique. On ne raconte pas la même scène cinq ans plus tard, dix ans plus tard, cinquante ans plus tard. Mais quand on accumule les témoignages, issus de toutes les régions de France, on se rend compte qu’on a 300 fois la même histoire. » Cette histoire, que raconte Pascal Delige dans son film « Accordéons au bal de l’ombre » (1), c’est celle des bals clandestins organisés sous l’Occupation allemande. À l’Auberge André, à Cambes « En ville comme à la campagne, gratuits ou payants, chez les gens ou dans des cafés… Autant de formes très différentes d’un même phénomène basé sur le secret », explique le musicien ambarésien, 51 ans, dont les parents se sont rencontrés lors d’un de ces bals à l’Auberge André, à Cambes. « Ils étaient en plein dans cette génération : mon père, qui aurait 97 ans, était trop jeune pour être enrôlé en 1939. Ma mère avait 20 ans en 1944, quand ils se sont mariés. J’ai toujours été intéressé par l’histoire et ai grandi avec ‘‘Les Dossiers de l’écran’’ – soit un ou deux documentaires par semaine sur la Seconde Guerre mondiale… J’ai un peu vécu cette époque par procuration, à travers les récits lors des repas de famille. » Créé à partir de 2003 sur ce thème... La Blanche, un projet de longue haleine http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-blanche-un-projet-de-longue-haleine-2731/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-blanche-un-projet-de-longue-haleine-2731/ Tue, 06 Mar 2018 10:00:00 +0100 Depuis plusieurs années maintenant, le lac de La Blanche accueille de nombreuses animations tout au long de l’année. En 2015 a été inauguré la base nautique Robert Lagune. En 2016, le 8ème refuge périurbain Le Prisme intégrait le paysage après un été marqué par la mise en place d’un aquaparc. En 2017, l’éclairage public a été amélioré. Un parcours d’orientation y a été installé et concerts et animations sportives et culturelles ont animé l’été, permettant à un large public de fréquenter le site. « Depuis plusieurs années, nous souhaitons ouvrir une plage à La Blanche », explique le maire Michel Héritié. Si le sujet a souvent été évoqué, la plage est aujourd’hui toujours en projet. Les contraintes liées aux autorisations préalables auprès de l’état pour la zone de baignade ont pu être analysées et le dossier est en cours d’instruction. Les résultats connus à ce jour permettent officiellement la poursuite du projet. Malgré cela la réalisation d’une plage représente un investissement non négligeable qu’il faut prendre en considération. « Il nous faut être certain que la zone de baignade saura trouver son public », déclare le maire. Une étude du fonctionnement de la piscine sur une durée d’un an, incluant une période estivale, permettra de mesurer son impact de fréquentation. Les élus sauront ainsi à quoi s’en tenir. « Nous prenons également en considération l’impact budgétaire de la réalisation d’une zone de baignade ». Po... Participez au concours photo sur les chemins de la Presqu'île http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/participez-au-concours-photo-sur-les-chemins-2730/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/participez-au-concours-photo-sur-les-chemins-2730/ Mon, 05 Mar 2018 10:00:00 +0100 Du 1er mars au 30 juin 2018, participez au concours photographique "Sur les chemins de la Presqu'île". Ce concours, réservé aux photographes amateurs de la Presqu’île, fait appel à la curiosité et à la sensibilité des participants envers leur territoire. Il a pour objectif de témoigner de l’âme de la Presqu’île, ce qui fait qu’on l’aime, ce qui la rend unique, ce qui la caractérise le plus : les espaces naturels, le patrimoine historique et industriel, les portrait singuliers, les lieux de vie (marchés, fêtes…). Le concours est ouvert à trois catégories : Enfant de – de 12 ans, Jeune de 12 à 18 ans, Adulte. Chaque participant peut présenter une à trois photographies. Les critères de sélection sont le respect du thème, l’originalité et la qualité de prise de vue de la photo (cadrage, composition…). Les photographies sélectionnées seront imprimées sur papier photo (A4 ou A3) et encadrées. Elles seront exposées lors de la journée de valorisation du concours et offertes aux photographes. Les photographies primées seront également exposées sur les sites internet des villes de la Presqu'île durant 1 mois. Pour s’inscrire, c’est simple : 1 – Inscrivez-vous sur cette page : https://presquile-en-pages.com/concours-photo/inscription/ 2 - Ajouter chacune de vos photos depuis votre espace connecté 3 - Accompagner chaque photo d’un titre et d’un descriptif indiquant, en particulier, l’endroit de la prise de vue. Le Sivoc (Syndicat Intercommunal à Vocation Culturelle) organise un concours photo dans le cadre du 15ème anniversaire de la manifestation Presqu’île en Pages.   Inscriptions : https://presquile... My Radio33 ouvre son studio au public http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/my-radio33-ouvre-son-studio-au-public-2725/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/my-radio33-ouvre-son-studio-au-public-2725/ Fri, 23 Feb 2018 09:00:00 +0100 Demain, pour son deuxième anniversaire, la web-radio ambarésienne My Radio33, à l’occasion d’une journée portes ouvertes, accueillera les auditeurs de 9 heures à 21 heures. Les visiteurs auront l’occasion de venir rencontrer les animateurs, partager les émissions et découvrir son studio de radio associative, soutenue par la Ville. My Radio33 émet sur Internet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept sur le site myradio33.fr  Parmi ses rendez-vous quotidiens, deux émissions phares sont en direct. Tous les lundis, de 20 heures à 22 heures, Mika et Yann animent un micro libre qui est devenu un rendez-vous incontournable pour des auditeurs de plus en plus nombreux. L’animatrice Mathilde Girard, quant à elle, occupe une antenne libre les mercredis de 20 à 22 h 30 dans son émission Chroniques interdites.  Entrée libre. My Radio33, studio face à la place de la mairie. Denis Garreau... Check'jeunes : de nouveaux concerts à découvrir gratuitement ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/check-jeunes-de-nouveaux-concerts-a-decouvrir-2603/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/check-jeunes-de-nouveaux-concerts-a-decouvrir-2603/ Fri, 26 Jan 2018 09:00:00 +0100 Grâce au Check'Jeunes, les Ambarésiens de 12 à 17 ans peuvent bénéficier de nombreuses offres sportives et culturelles. Et notamment d'une entrée gratuite pour un concert au Rocher de Palmer à Cenon. Pop rock, jazz ou électro, près de 40 spectacles sont désormais accessibles ! Découvrez-vite les concerts à venir : https://www.ville-ambaresetlagrave.fr/enf/jeunesse/ Le Check'Jeunes, né à l'initiative de la mairie d'Ambarès-et-Lagrave, permet aux Ambarésiens de 12 à 17 ans de bénéficier de 12 offres de gratuité ou de réduction pour des activités sportives et culturelles, à Ambarès-et-Lagrave et dans les communes alentours. Il est actuellement en vente au Pôle Culturel Ev@sion au tarif de 5 euros.... Des bêtes sous toutes leurs formes http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/des-betes-sous-toutes-leurs-formes-2715/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/des-betes-sous-toutes-leurs-formes-2715/ Tue, 16 Jan 2018 09:00:00 +0100 D’aujourd’hui au 26 janvier, l’Association ambarésienne loisirs et culture (AALC) organise la troisième édition de l’exposition de ses ateliers céramiques et arts plastiques, programmée tous les deux ans. Après les émotions dans l’art, en 2014, et les arbres et la nature en 2016, « Le Bestiaire » est le thème de cette année. Plus de 50 pièces issues de l’atelier de poterie et céramique, et une centaine réalisées par l’atelier d’arts plastiques seront exposées dans la salle du pôle culturel Ev@sion. Vernissage vendredi à 19 h 30. Ouverture : le mardi de 15 h 45 à 20 h 30?; le mercredi de 13 h 45 à 19 h 30?; le jeudi de 15 h 45 à 19 h 30?; le vendredi 19 de 18 h à 21 h 30?; le samedi 20 de 10 h à 13 h?; le lundi 22 de 14 h 45 à 19 h 30?; le vendredi 26 de 15 h 45 à 18 h. Rens. : pôle culturel Ev@sion 05 56 77 36 26 – contact.culture@ville-ambaresetlagrave.fr.... Jean Brousta, le roman d'un musée http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/jean-brousta-le-roman-d-un-musee-2703/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/jean-brousta-le-roman-d-un-musee-2703/ Thu, 28 Dec 2017 09:00:00 +0100 Après avoir hésité entre la littérature, la philosophie et le journalisme, Jean Broustra s’est orienté vers la neurologie puis la psychiatrie. Mais l’écriture, l’une de ses passions, a vite rattrapé ce natif d’Oléron, grandi à Libourne et ancien de Tivoli. Il a écrit de nombreux ouvrages concernant le traitement des patients en psychiatrie en atelier d’expression. Son premier roman, « le Bain de Midi », est sorti en 1994, aux éditions lormontaises de la Presqu’île. En 2002, c’est « La Vie Rhizome », une autobiographie poétique publiée par Le Bord de l’Eau. Il tente aussi le théâtre : « Celle qui resplendit en marche », « La Caravage, Pasolini aux enfers ». Son dernier livre, « Le Guetteur d’hirondelles », transporte le lecteur entre le quartier du Marais, à Paris, Belle-Île-en-Mer, Soustons dans les Landes, le musée de Céret… Son héros, gardien des « Nymphéas, » de Monet à l’Orangerie, est muté à Céret lorsque le musée parisien ferme pour rénovation. Il est question de la tempête Klaus, de la chute du mur de Berlin, du climat qui se dérègle, du solstice d’hiver, d’un chien qui court après les hirondelles dans un parc. Et l’auteur se pose des questions : comment regarder autour de soi et qui est le guetteur d’hirondelles?? « Le Guetteur d’Hirondelles », édition Vents salés, 17 euros. Rencontre à La Machine à lire (Bordeaux), samedi 13 janvier à 11 h.... Une histoire de racines http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-histoire-de-racines-2702/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-histoire-de-racines-2702/ Tue, 26 Dec 2017 10:00:00 +0100 Philippe Duhamel, devenu écrivain sur le tard, raconte, dans « Des fleurs sur une tombe », comment il a lutté pour retrouver la trace d’un père qu’il n’a jamais connu. Avant d’inviter le visiteur à l’intérieur de son pavillon d’Ambarès, Philippe Duhamel lui fait faire le tour du jardin. « Je suis venu ici il y a dix-huit ans, pour ma retraite, raconte cet ex-commercial dans le textile. J’ai longtemps vécu à Paris et à chaque fois que je me déplaçais pour mon travail, je voyais le ciel bleu… C’est un climat propice à l’inspiration. » Un climat également propice à faire pousser toutes sortes d’arbres, de l’eucalyptus chasseur de moustiques – « depuis que je l’ai planté, il n’y en a plus un ici?! » – au séquoïa, en passant par une impressionnante collection de palmiers. Philippe Duhamel n’est pas peu fier d’avoir réussi à faire « prendre racine » aux variétés les plus diverses issues de quatre continents. Sur les traces du père Est-ce un hasard?? Celui que « rien ne disposait à être écrivain » s’est penché sur son histoire personnelle pour en tirer un roman autobiographique, « Des fleurs sur une tombe », paru cet automne (1). Lui qui a publié, d’abord à compte d’auteur, plusieurs essais, puis des romans historiques aux éditions des Régionalismes, a cherché les traces de ce père jamais connu, ouvrier agricole polonais exilé dans le nord de la France pour y travailler la terre. « Ma mère m’a eu très jeune, dans un milieu agricole très puritain, et a &e... Un court-métrage qui pourrait les mener loin http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/un-court-metrage-qui-pourrait-les-mener-loin-2701/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/un-court-metrage-qui-pourrait-les-mener-loin-2701/ Fri, 22 Dec 2017 08:00:00 +0100 « Je suis un pull-offert », de la jeune réalisatrice ambarésienne Roxane Dumarais, est bien placé pour faire partie de la première sélection du huitième Nikon Film Festival. « Jusqu’à présent, j’avais surtout réalisé de petits films pour la famille ou les copains, pour des anniversaires. Là, c’est un peu plus sérieux. » Roxane Dumarais, 23 ans, a quitté Ambarès pour faire un BTS audiovisuel à Bayonne avant de faire le grand saut sur Paris où elle travaille comme assistante-réalisatrice dans une boîte de production (1). Elle participe pour la première fois au Nikon Film Festival (2), un concours de courts-métrages qui a une belle réputation dans le secteur. « Le thème, ‘‘Je suis un cadeau’’, m’a inspirée. J’ai imaginé cette histoire [lire ci-contre], j’ai fait appel à des amis ambarésiens et on l’a tourné en octobre », explique-t-elle. Tourné à Peyrelongue La petite troupe – Nicolas Allaire, l’acteur principal, son grand-père qui lui donne la réplique et les techniciens – s’est réunie dans le parc ambarésien du centre Peyrelongue, institution régionale pour sourds et aveugles. « On avait une ébauche de dialogues et la trame de l’histoire, mais on aussi pas mal improvisé, Roxane nous a beaucoup fait participer », raconte Nicolas Allaire, 20 ans, emballé par l’expérience. « Il faisait très froid et on devait se changer sans arrêt, au moins huit ou neuf fois en six heures. Mais c’était vraiment un bon moment. » Lui qui « rêve d’être acteur&nbs...