Ville d Ambarès et Lagrave - Economie-Emploi http://www.ville-ambaresetlagrave.fr Site de la Ville d'Ambarès et Lagrave, actualités municipales, culturelles, sportives. La ville en ligne.© Ambarès & Lagrave 2018fr Ville d Ambarès et Lagrave - Economie-Emploi http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/email-logo.jpg http://www.ville-ambaresetlagrave.fr60 Hermès recrutera début 2018 http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/hermes-recrutera-debut-2018-2679/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/hermes-recrutera-debut-2018-2679/ Mon, 20 Nov 2017 09:00:00 +0100 Depuis l’annonce de l’installation en 2020 d’un atelier du maroquinier de luxe, les demandes d’information affluent à la mairie. Mais, seul Hermès est habilité à communiquer sur le sujet.   « Ça n’arrête pas. » À l’accueil de la mairie de Saint-Vincent-de-Paul, les coups de fil affluent pour savoir quand, et surtout comment, seront recrutés les futurs salariés d’Hermès. « Au début, c’était une dizaine par jours?! On ne pensait pas avoir autant de demandes », confie Anne-Cécile Réale, adjointe au maire. Il faut dire que « près de 300 emplois » annoncés à terme dans cette commune de 1 000 habitants, dans un secteur à la vitalité économique bien moindre qu’au cœur de la Métropole, cela fait forcément appel d’air. Dès le mois prochain Mais la petite mairie, même si elle a évidemment été associée au projet, n’est pas la mieux placée pour communiquer sur le sujet. « On leur dit de regarder régulièrement sur le site de la commune, où l’on mettra un lien vers un numéro ou une adresse mail dès que l’entreprise nous le demandera. » Selon nos informations, le recrutement débutera dès le début de l’année 2018. La grande majorité des postes seront des couturiers et couturières, mais aucun profil particulier n’est recherché, puisque la formation – dix-huit mois, dans un atelier provisoire situé à Ambarès-et-Lagrave -, très spécifique, fera d’eux des couturiers et couturières ultraspécialisés. Rappelons que chaque produit estampillé He... Gironde : l'installation d'Hermès fait le bonheur de Saint-Vincent-de-Paul http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-l-installation-d-hermes-fait-le-bonhe-2661/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-l-installation-d-hermes-fait-le-bonhe-2661/ Thu, 02 Nov 2017 09:00:00 +0100 L’implantation d’un atelier Hermès en 2020 sur la plus petite commune de la métropole bordelaise devrait bénéficier à tout un secteur. Nul besoin d’être démographe pour l’annoncer : la plus petite commune de la métropole bordelaise va voir sa population (1 050 habitants) augmenter d’un quart dans les prochaines années… du moins aux horaires de travail. C’est en effet là, sur un terrain de plus de 5 hectares bordant la Dordogne, à deux pas du pont Eiffel et de l’entrée de l’autoroute, que l’entreprise Hermès implantera un atelier de confection de maroquinerie, comme l’a révélé « Sud Ouest ». À la clé, une centaine d’emplois à l’ouverture, en 2020, et près de 300 à terme. Philippe Barre, l’enfant du pays « Ils [les représentants d’Hermès] viennent tous les mois depuis environ un an. Ils cherchaient un site, je sais qu’ils en ont étudié 16 en tout, et finalement, ils ont choisi le nôtre », se félicitait hier Max Coles, le maire. Qui ne cachait pas que le travail mené par l’enfant du pays Philippe Barre, « Monsieur Darwin » (il en est le cofondateur) a été prépondérant. « C’est la rencontre [des dirigeants d’Hermès] avec Philippe Barre qui a fait boule de neige. Sa famille a longtemps tenu l’hôtel-restaurant Chez Anatole, aujourd’hui propriété de la Métropole, et il projette de le réhabiliter (1). Ce serait une très bonne chose. En ce moment, le bourg n’est pas bien. Presque en ruine », reconnaît le maire. Pour son adjointe Anne-Cécile Réale, l’arriv&eac... À Ambarès (33) Sanofi prévoit d'investir et recruter http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/a-ambares-33-sanofi-prevoit-d-investir-et-rec-2634/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/a-ambares-33-sanofi-prevoit-d-investir-et-rec-2634/ Mon, 02 Oct 2017 09:00:00 +0200 Quels médicaments pour demain?? quel avenir pour Sanofi dans la région?? Guillaume Leroy, président de Sanofi France, répond à nos questions.   À quoi vont ressembler les médicaments demain?? La priorité de l’innovation pharmaceutique est de soigner des maladies pas ou mal soignées aujourd’hui, et ensuite de proposer des solutions thérapeutiques plus confortables pour le patient. Notre nouveau modèle de recherche est basé sur deux grands principes : la médecine translationnelle (mieux comprendre les facteurs de vulnérabilité d’un patient avec une médecine plus personnalisée) et l’innovation ouverte. C’est ce qui nous permet de mettre en place des plateformes d’innovations technologiques capables d’apporter des solutions spécifiques à une maladie. La France est au cœur de cette stratégie et concentre 45 % de nos effectifs de recherche et développement (R & D). D’ailleurs, nous sommes le premier investisseur privé en R & D (2,4 milliards d’euros par an), toutes industries confondues, parmi les sociétés françaises. Pourquoi investissez-vous autant sur le numérique aussi?? Le numérique permettra d’aider le patient à mieux prendre ses médicaments, ce qui est essentiel pour sa sécurité et l’efficience de notre système de santé. Il permettra aussi de renforcer la relation avec le médecin et lui apportera de meilleurs outils de diagnostic. Quant au pharmacien, l’apport du « big data » lui amènera une information plus personnalisée sur la maladie du patient. Au final, ce dernier sera mieux accompagné et pourra bénéficier de solutions de télémédecine, notamment dans... Changement de propriétaires à la boulangerie du 20 rue du Président Coty http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/changement-de-proprietaires-a-la-boulangerie-2553/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/changement-de-proprietaires-a-la-boulangerie-2553/ Wed, 31 May 2017 11:00:00 +0200 A la suite du départ à la retraite des anciens boulangers, la boulangerie située au 20 rue du Président Coty a été reprise récemment par monsieur et madame Elias.Monsieur le Maire Michel Héritié est allé à leur rencontre ce jour, mercredi 31 mai, afin de leur souhaiter la bienvenue à Ambarès-et-Lagrave. Sept salariés fabriquent sur place tous les pains, viennoiseries et pâtisseries présentés dans les vitrines. La boulangerie, renommée Les saveurs de Valentine, ouvre ses portes du lundi au vendredi de 6 h 30 à 19 h 30, et le week-end de 7 heures à 19 h 30.... 10 ans de safran, ça se fête http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ Tue, 09 May 2017 08:00:00 +0200 Chantal et Jean-Noël Pelette maîtrisent la culture de cette épice originaire de Grèce. Elle compose la plupart de leurs plats. Le couple propose une porte ouverte ce lundi. Rue du Maréchal Foch Prolongée, l’adresse est déjà originale. Elle l’est encore plus quand on découvre une ferme safranière, à moins de cent mètres de l’autoroute A 10. C’est là, il y a dix ans (1) que Chantal et Jean-Noël Pelette se lancent dans cette culture aussi improbable que le lieu. « Nous étions dans le rouge après l’effondrement du marché du chrysanthème, une fleur que l’on produisait en Dordogne, raconte la Girondine. Il fallait tenter quelque chose ». Le couple se souvient alors d’un échange passionnant à propos de la culture du safran avec André Péronnet, alors chercheur à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique). « On aime bien l’originalité », dit Chantal Pelette. L’expérience tentée sur 1 000 mètres carrés de la propriété où les parents de Jean-Noël ont longtemps exercé une culture maraîchère et encourageante. Plébiscité par Jésus… « On avait récolté dix grammes la première année, ça nous avait fait plaisir de voir toutes ces petites fleurs mauves », se souvient-elle. Changement de braquet neuf ans plus tard. La production est multipliée par 30, s’est fait un nom « Safran de Bordeaux ». Les Pellet la commercialisent, en majorité, à des particuliers et pour 40 % à des chefs de cuisine. Une part est utilisée dans des préparations maison, : confiture, gâteau ou encore la de... Le Village des commerçants continue son développement http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-village-des-commercants-continue-son-devel-2493/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-village-des-commercants-continue-son-devel-2493/ Thu, 16 Mar 2017 09:00:00 +0100 Le mercredi 15 mars, le maire Michel Héritié s'est rendu dans la nouvelle boutique de l'Atelier du Chalet Aquitain. Il est accueilli par Marly Marchyllie, présidente de l'enseigne, et son équipe nouvellement installée au Village des commerçants. Spécialiste de la chaussure pour enfants, le magasin propose entre autres  ses propres collections, créées et fabriquées à l'usine de Blanquefort. Ce sont les anciens salariés de l'entreprise Mod8 qui, désireux de continuer à porter ce savoir-faire de création et de fabrication de chaussures pour enfants, ont créé cette nouvelle enseigne en 2013. Ils assurent l'accueil en boutique, le conseil et la vente pour chausser les enfants du 19 au 34. L'Atelier du Chalet Aquitain d'Ambarès-et-Lagrave, deuxième boutique de l'enseigne, s'est installée depuis le 8 mars au Village des Commerçants. Cet espace commercial accueille également les enseignes : le Bat's bar lounge, Beauté pour elle et lui, la Boucherie du Village, Complètement fleurs, le Fournil du village, Le Kimono rouge, Manpower. Proman, le Royal Bodrum kebab café. Rue Chante-Alouette, Sortie 42 de l'autoroute A10... Les anciens de Mod8 boostent leur activité http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-anciens-de-mod8-boostent-leur-activite-2483/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-anciens-de-mod8-boostent-leur-activite-2483/ Mon, 06 Mar 2017 10:00:00 +0100 L’Atelier du chalet aquitain ouvre un nouveau point de vente Après la fermeture de l’usine Mod8/Aster, à Blanquefort, en 2013, une poignée de salariés avait décidé de reprendre le flambeau pour sauver une activité industrielle locale, spécialisée de longue date dans la chaussure pour enfant. Et valoriser un savoir-faire. Le temps des licenciements étant passé, l’Atelier du chalet aquitain est né, occupant les mêmes locaux de la rue de la Forteresse. Et le chalet, point de vente emblématique de la maison, a renoué avec la clientèle bordelaise. À présent, l’entreprise compte 11 salariés et ouvrira mercredi un nouveau point de vente au Village des commerçants, à Ambarès-et-Lagrave (Sortie 42 en direction de Paris sur l’autoroute A10). « Maintenir l’activité » Cette arrivée sur la rive droite de la Garonne, au sein de la métropole bordelaise, est évidemment un signe fort. Elle correspond surtout, selon Marli Marchyllie, ancienne directrice commerciale chez Mod8 et présidente de la nouvelle société, à une nécessité de développement pour maintenir l’activité de l’atelier blanquefortais. « Nous devons fabriquer plus pour améliorer nos ratios de production, même si ce n’est pas facile. Car fabriquer des chaussures et les distribuer, ce n’est pas le même métier », commente Marli Marchyllie. « Nous allons essayer de procéder à de nouveaux recrutements et si ça marche à Ambarès, pourquoi pas ouvrir de nouveaux magasins ailleurs », poursuit-elle. La boutique de la rive droite sera spécialisée dans la chaussure pour enfant (jusqu’à la pointure 34), qu’e... Les Ferm'Box : un coffret-cadeau d'activités pour partager le quotidien de huit agriculteurs Comment cuisiner le safran http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-ferm-box-un-coffret-cadeau-d-activites-po-2384/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-ferm-box-un-coffret-cadeau-d-activites-po-2384/ Tue, 19 Jul 2016 00:00:00 +0200 Surtout, ne l'achetez pas orange mais d'un rouge très vif et préférez celui qui a poussé dans une safranière près de chez vous. Le safran, pistil des fleurs de crocus sativus, parfume les plats d'un goût épicé, légèrement terreux avec des notes florales. Sur leur exploitation d'Ambarès-et-Lagrave, Chantal et Jean-Noël Pelette cultivent le crocus et proposent deux heures (10-12 heures), entre la safranière et la cuisine, pour apprendre à cuisiner ce brin en trompette. Le Drive Fermier de Gironde (produit de la Chambre d'agriculture) est le premier en France à avoir mis en place ce genre de coffret-cadeau. On passe un moment chez le producteur, on partage son quotidien et toute l'énergie qu'il met à produire ce qui le passionne. « D'abord, j'explique aux gens que le safran n'est pas cher si on le prend de bonne qualité, explique Chantal Pelette. On n'a pas besoin d'une grande quantité et il ne faut pas le faire bouillir. » Sur sa Ferme pédagogique, elle accueille en Ferm'Box des groupes de deux à six personnes (28 euros pour deux). « Je leur montre d'où provient le safran et on réalise un flan aux légumes et safran puis une tartelette aux pommes et sirop de safran élaboré sur l'exploitation. Entre les cuissons, j'explique les milles vertus de cette plante et comment différencier le vrai safran du faux, celui produit de manière industrielle ou carrément frelaté. Nous offrons aux gens un kit découverte avec une bouteille de sirop de safran, une gellule de safran pour cuisiner pour dix personnes et un livret de recettes. » G. R. Plus d'informations sur le site : www.drive-fermier.fr/33/fermbox-coffrets-cadeaux... Voyage en saveurs dans la safranière de la presqu'île http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/voyage-en-saveurs-dans-la-safraniere-de-la-pr-2335/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/voyage-en-saveurs-dans-la-safraniere-de-la-pr-2335/ Sat, 07 May 2016 00:00:00 +0200 Chantal et Jean-Noël Pelette ouvrent les portes du Safran de Bordeaux dimanche. Ils viennent d'être honorés par la revue « Gourmet de France ». Après sa journée d'assistante maternelle durant laquelle elle garde trois pitchouns, Chantal Pelette enchaîne sur sa deuxième journée, celle d'agricultrice. Avec son mari Jean-Noël, elle chouchoute crocus à safran, plants de légumes et herbes aromatiques. Chantal et Jean-Noël Pelette tiennent la safranière d'Ambarès-et-Lagrave. Le Safran de Bordeaux ouvre ses portes dimanche. Le couple a débuté la culture des fleurs à safran en 2007 après s'être spécialisé dans la floriculture. « Les chrysanthèmes n'étant plus du tout rentables, car la concurrence a commencé à devenir très forte, nous avons décidé de nous lancer dans le safran », raconte la nounou agricultrice. Sans pesticide ni herbicide C'est le hasard des rencontres et le savoir d'un chercheur à l'Inra qui les pousse à se plonger dans cette culture, au propre comme au figuré. « Le safran, c'est un véritable monde, dit Chantal Pelette. Plus on avance dans la connaissance de cette plante, plus on découvre ses vertus. » Le safran est décrit comme anti-inflammatoire, antioxydant et antidépresseur. Une grande partie de la production mondiale est destinée à l'industrie pharmaceutique. Les pistils des fleurs de Chantal et Jean-Noël, eux, partent dans les cocottes des Girondins ou de quelques chefs restaurateurs bordelais qui viennent les chercher à la propriété, tout au fond du chemin de Brandier à Ambarès-et-Lagrave. Nicolas Nguyen, du Chapon fin, s'y sert notamment. Les crocus d'Ambarès-et-Lagrave sont produits sans pesticides, sans herbicid... Une nouvelle structure dédiée aux bambins http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-nouvelle-structure-dediee-aux-bambins-2271/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-nouvelle-structure-dediee-aux-bambins-2271/ Mon, 15 Feb 2016 00:00:00 +0100 La maison des assistantes maternelles, L'île au Ti'moun, accueille 16 enfants à partir d'aujourd'hui. Pour répondre à un besoin de garde d'enfants sur la commune, voilà bientôt trois ans qu'Erika mûrissait son projet de créer une Maison d'assistantes maternelles (MAM) à Ambarès. Il lui a fallu monter l'association L'île au Ti'moun, trouver une maison adaptée et quelques soutiens associatifs, qui lui ont permis de réaliser ce projet. Dans un parc ombragé de mille mètres carrés avec son potager et son poulailler qui permettra aux petits de découvrir les animaux de la ferme, la maison de 180 mètres carrés a reçu tous les agréments pour pouvoir accueillir 16 enfants. Équipement complet Deux salles d'activités, deux salles d'eau, trois chambres et une cuisine constituent l'univers d'Erika, Sabrina, Nadine et Edwige, assistantes maternelles, qui reçoivent les bambins depuis aujourd'hui au 25 avenue de la liberté à Ambarès-et-Lagrave. Denis Garreau Renseignements complémentaires au 06 68 92 58 09. De 7 heures à 19 heures du lundi, au vendredi ; possibilité d'horaires aménagés selon contraintes des parents.  ... Gironde: Sanofi présentera vendredi son plan de départs volontaires http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-sanofi-presentera-vendredi-son-plan-d-2270/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-sanofi-presentera-vendredi-son-plan-d-2270/ Thu, 11 Feb 2016 00:00:00 +0100 Le groupe pharmaceutique donnera  vendredi la déclinaison de son plan de départs volontaires pour les deux sites girondins: Ambarès-et-Lagrave  (760 salariés) et Saint-loubes (70 salariés)  Après l'annonce au niveau national, il y a dix jours, d'un plan de départs volontaires, la direction de Sanofi présentera vendredi la déclinaison girondine de son projet. C'est lors du comité d'établissement du site ambarésien que les 760 salariés connaîtront davantage de détails sur leur avenir. Prompte à vanter son dessein, la direction nationale brandit la compétitivité comme explication à ces suppressions de postes. À l'usine de fabrication de comprimés et gélules d'Ambarès-et-Lagrave, environ 70 postes seront supprimés. Il y en aura cinq en moins sur le site spécialisé dans le transport de Saint-Loubès (70 salariés). Alain Peychaud, président du conseil d'administration de Sanofi Winthrop Industrie, tient à souligner que « Sanofi veut faire les choses bien », c'est-à-dire « prendre le temps d'écouter tout le monde ». Il insiste : « le plan de départs volontaires (PDV) ne concernera que des départs en retraite anticipés, cela s'appelle des congés de fin de carrière. Nous en fixerons un nombre maximal. » Gwendal Guillou, directeur du site ambarésien, précise que « la réglementation sur un PDV est très stricte. Nous avons donné les documents qui s'appellent le Livre 1 et 2 aux syndicats. Vendredi, les salariés seront informés via le comité d'établissement. » Alain Peychaud espère se montrer rassurant. « Les départs se feront sur la base du volontariat. » La direction att... Sanofi prévoit des suppressions de postes en Gironde http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/sanofi-prevoit-des-suppressions-de-postes-en-2268/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/sanofi-prevoit-des-suppressions-de-postes-en-2268/ Fri, 05 Feb 2016 00:00:00 +0100 Le site d'Ambarès-et-Lagrave pourrait être impacté par le récent plan social du numéro 1 français de la pharmacie Le groupe pharmaceutique Sanofi prévoit de supprimer 600 postes sur les 27 000 qu'il compte en France.  Selon les syndicats, l'usine de fabrication de comprimés et gélules d'Ambarès-et-Lagrave pourrait voir 70 postes supprimés par des départs en préretraites. A priori les sites de Floirac (l'informatique) et de Saint-Loubès (le transport) ne seraient pas touchés. La direction de Sanofi explique ces suppressions par "une réorganisation" et une "nécessaire recherche de compétitivité". La CGT dénonce des "licenciements boursiers uniquement destinés à augmenter le gain des actionnaires".... Un bon bol d'air pour MBS http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/un-bon-bol-d-air-pour-mbs-2232/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/un-bon-bol-d-air-pour-mbs-2232/ Tue, 24 Nov 2015 00:00:00 +0100 Sébastien Macé a mis au point un assainisseur d'air pour les intérieurs d'habitation. Une conception primée par la Région Aquitaine pour son design. Sébastien Macé, le fondateur de MBS France, une entreprise ayant la double activité de production de produits chimiques pour le bâtiment et d'appareils de ventilation, revient avec le sourire de Batimat, le salon international de la construction qui s'est tenu à Paris au cours de la première semaine de novembre. L'appareil de ventilation par surpression qu'il a mis au point avec le concours d'ingénieurs ne sera commercialisé qu'en mars a fait, comme on dit, le buzz. « J'ai eu des retours très positifs sur cette nouveauté, je me donne quelque temps avant de voir comment cela va se concrétiser », commente le chef de cette entreprise qui ne souffre pas de relative discrète implantation sur le parc d'activité de Chante Alouette, à Ambarès, sa clientèle étant composée exclusivement de professionnels du bâtiment. C'est de Paris qu'il a appris la bonne nouvelle selon laquelle le Conseil régional d'Aquitaine avait décerné le Trophée aquitain du design industriel (Tadi) à son entreprise et plus particulièrement à Garrigos Design son partenaire de développement de l'assainisseur d'air. Une arme contre l'humidité Il montre sa dernière trouvaille, de présentation et d'encombrement semblables à la dernière génération de climatiseur d'intérieur. Mais la comparaison s'arrête là. « On est sur un principe de ventilation par suppression, l'idéal est d'implanter la machine dans les combles mais c'est possible aussi en intérieur, décrit-il. Elle renouvelle l'air douze fois par jour, ce qui permet d'agir sur l'... La Micro crèche  Les Petits Loulous  ouvrira le 1er décembre. http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-micro-creche-les-petits-loulous-ouvrira-le-2231/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-micro-creche-les-petits-loulous-ouvrira-le-2231/ Fri, 20 Nov 2015 14:00:00 +0100 Installée au coeur du nouvel Ecoquartier des Erables, juste derrière l'école Aimé Césaire, une toute nouvelle structure destinée à accueillir les tout petits ouvre ses portes le 1er décembre prochain. Un nouveau mode de garde de proximité dans un quartier en plein développement, à découvrir lors des Journées Portes Ouvertes qui se dérouleront les Vendredis 20 et 27 Novembre de 9h à 17h30 et le samedi 28 Novembre de 10h à 15h. Un établissement à découvrir dans le détail dans le prochain magazine de la ville. Plus de Renseignements auprès de Madame Fleury au 06 68 20 47 98 - 09.83.91.90.66 Résidence " Pomme Rose " - 2 rue des Vergers 33440 Ambarès et Lagrave... Patrick Bouey, entre vignes et voyages à l'étranger http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/patrick-bouey-entre-vignes-et-voyages-a-l-etr-2205/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/patrick-bouey-entre-vignes-et-voyages-a-l-etr-2205/ Tue, 06 Oct 2015 00:00:00 +0200 Sa famille récolte et presse le raisin chaque automne depuis 1821. Pour le PDG de Maison Bouey, négociant en vins, Patrick Bouey, « les vendanges sont toujours un moment magique où l'on sent que quelque chose se produit. » Actuellement, les journées de Patrick Bouey se partagent entre les vignes de deux châteaux familiaux (Maison Blanche et Château Lestruelle), la gestion de l'entreprise de négoce dont le siège est à Ambarès et les séjours commerciaux à l'étranger. Avant de s'envoler pour les États-Unis, il veille aux grains de merlot et de cabernet-sauvignon. Vendredi matin, dans les couloirs feutrés du siège jouxtant l'entrepôt, il livre : « Quand on a grandi dans les vignes comme moi, l'automne et ses vendanges procurent un immense plaisir ». La météo actuelle donne le sourire au PDG de l'entreprise de 50 salariés. « Nous avons le climat idéal pour réaliser de bons vins. » Au pied des cinq niveaux de stockage de l'entrepôt installé à Ambarès en 2009 pour laisser place au passage de la LGV (ligne à grande vitesse), l'héritier de Jean Bouey, qui acquit les premières vignes au XIXe siècle, déguste à l'avance son nectar. « Nous vendangeons parmi les derniers. Nous nous fixons comme objectif d'aller au top de la maturation. Cela exige d'être très attentif à la météo car deux jours supplémentaires peuvent avoir une incidence énorme sur la qualité du vin. » Du temps dans les vignes Les deux lignes d'embouteillage remplissent les milliers de bouteilles dans un cliquetis de verre mêlé au vacarme des machines. Il faut hausser le ton pour s'entendre. « En ce moment, je me rends une fois par semaine dans les vignes de Maison Blanche. J... Gironde : les meubles aussi passent au recyclage http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-les-meubles-aussi-passent-au-recyclag-2203/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-les-meubles-aussi-passent-au-recyclag-2203/ Fri, 02 Oct 2015 00:00:00 +0200 La collecte et le recyclage de meubles usagés se mettent en place. Valdelia et Éco-mobilier s'en chargent auprès des entreprises, des collectivités et des particuliers. Le terre-plein est encombré de hauts blocs de cartons compressés, de pièces métalliques? Un nouveau hangar est en voie d'achèvement. Nous y avons prévu une alvéole réservée aux meubles , explique Mirabelle Charpentier, responsable commerciale de la société SX Environnement. Installée à Ambarès-et-Lagrave (33), cette entreprise de gestion des déchets se diversifie dans les vieux éléments de mobilier. Au chapitre du recyclage, les chaises, bureaux, matelas, canapés et étagères ont pris du retard par rapport à d'autres biens d'équipement. Pourtant, on sait recycler 80 % des volumes récupérés , précise Sarah Biguet, directrice des opérations à Valdelia. Cet éco-organisme à but non lucratif achève cette semaine en Aquitaine un tour de France de sensibilisation des entreprises et des collectivités. plein les tiroirs Deux millions C'est le tonnage annuel des meubles en fin de vie. Sur ce total, 1,7 million de tonnes proviennent de maisons et d'appartements de particuliers, et 300 000 tonnes d'entreprises et de collectivités. Avant la mise en place, en 2010, de la filière de recyclage, 23 % des meubles des particuliers et 15 % de ceux des entreprises et des collectivités étaient collectés et recyclés. La majorité était incinérée ou enfouie dans des décharges. Éco-mobilier et Valdelia visent un taux de recyclage de 75 à 80 % pour 2017. Recycler au lieu d'enfouir Trop de vieux meubles finissent à l'enfouissement. Partant de ce constat, Valorizon, le syndicat lot-et-garonnais de valorisation et de traitement des déchets, a signé l'an dernier un partenariat avec Éco-mobilier (organisme de collecte et de recyclage de meubles de particuliers) pour la mise en place dans le département de huit bennes réservées à la collecte des... Aux couleurs de la fête http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/aux-couleurs-de-la-fete-2184/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/aux-couleurs-de-la-fete-2184/ Mon, 10 Aug 2015 00:00:00 +0200 Nouvellement installée, Dream Colors diffuse des poudres de couleurs. Le produit, comme le concept, vient d'Inde et marche bien dans les fêtes en plein air. catherine darfay c.darfay@sudouest.fr Thibaud Baccomo n'avait pas tout à fait prévu de faire le buzz avec ces poudres colorées qu'on se jette dessus pour faire la fête. La première fois qu'il en a entendu parler, c'était dans une pub Samsung où les nuages de couleurs étaient particulièrement spectaculaires. En fait, cette tradition renvoie à Holi, une des plus grandes fêtes d'Inde, et la favorite des enfants, où le jeu, millénaire, consiste à s'asperger de couleurs dans la rue façon bataille de confetti géante. On peut même y utiliser pistolets à eau et ballons remplis de flotte pour un effet encore plus gore. Le déchaînement est à la (dé) mesure de la foule indienne. Quand il a découvert la pub, Thibaud Baccomo était loin de savoir tout ça. Sauf que je me suis renseigné sur Internet et je me suis aperçu que la tradition était très peu connue en France, et les poudres très peu diffusées, alors qu'en Allemagne ou en Hollande, il existe plein de Holi festival. Ça m'a donné une idée? Fabrication à Bombay Dans la vie, le jeune homme de 25 ans travaillait jusqu'à il y a peu à la CAF, où la couleur est assez peu répandue. Il est aussi supporter des Girondins. Et c'est pour le match Bordeaux-Saint-Etienne de février dernier qu'il a, avec d'autres, organisé un tifo à base de poudres de couleurs ennuageant le virage sud. Une première dans un stade français. Du coup, les images ont fait le tour de la toile. À la grande surprise de l'intéressé, qui se la joue modeste. Celui-ci a commencé en septembre 2014 avec un statut d'auto-entrepreneur. Il vient de passer à la SARL baptisée Dream Colors. Et c'est depuis Ambarès où il vient d'installer son entreprise qu'il diffuse en France des poudres de couleurs fabriquées à Bombay. Évidemment, faire des... Maelle, Manon, Mathilde et Jean-Jacques, un quatuor gagnant http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/maelle-manon-mathilde-et-jean-jacques-un-quat-2163/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/maelle-manon-mathilde-et-jean-jacques-un-quat-2163/ Mon, 15 Jun 2015 00:00:00 +0200 Seule candidate de Gironde pour la coiffure, Maelle Reben participera le 13 septembre à la finale nationale du meilleur apprenti de France, à Paris au Carrousel du Louvre. Elle multiplie les trophées. Accompagnée de ses deux modèles, Manon et Mathilde, elle a obtenu la médaille d'or départementale et la médaille d'or régionale qui lui confèrent sa qualification pour la finale nationale. En formation depuis seulement un an et demi à l'Académie SPA de Bordeaux, venant de passer son CAP, elle alterne son stage au salon et trois entraînements par semaine. Une centaine d'apprentis Sa rencontre avec Jean-Jacques Aknin aura été déterminante pour donner forme à sa passion pour la coiffure, nous confiait-elle à l'occasion d'une séance d'entraînement au salon ambarésien. Il faut dire que Jean-Jacques Aknin, son préparateur, meilleur ouvrier de France, a formé en une dizaine d'années une centaine d'apprentis au concours du meilleur apprenti de France. Sérieuse, volontaire avec beaucoup de rigueur, elle devrait aller loin soulignait celui qui lui offre son salon et lui délivre ses conseils au cours des entraînements. Denis Garreau Denis Garreau... Mieux vaut une petite réparation qu'un grand gaspillage ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/mieux-vaut-une-petite-reparation-qu-un-grand-2117/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/mieux-vaut-une-petite-reparation-qu-un-grand-2117/ Fri, 27 Mar 2015 09:00:00 +0100 Son expérience d’électricien auto, ses formations par correspondance en électronique et dépannage petit électroménager, sa curiosité naturelle de bricoleur et son goût prononcé pour mettre les mains dans les entrailles électriques du petit électroménager et du petit outillage, ont poussé Patrice Ferrier à lancer son activité de réparateur en septembre 2014. « Mais je ne n’accepte que le petit outillage et petit électroménager ! Je ne prends ni les frigos, machines à laver, sèche linge, etc.» Patrice insiste sur la précision. Au coeur de son atelier qu’il s’est installé au fond de son jardin du 39 rue de la Mouline, l’autodidacte, ancien ambulancier et aujourd’hui agent du Conseil Régional, a décidé de joindre l’utile à (son) agréable.« Cette activité est à la fois un complément de revenus et une manière d’apporter ma pierre à la préservation de la planète, en réduisant les déchets...» Patrice propose une politique de petits prix (10€ lors du dépôt de l’appareil pour chercher la panne, puis 25€ de l’heure pour la main d’oeuvre) il se déplace également pour les personnes âgées et/ou handicapées, ou qui n’ont simplement pas de moyen de locomotion, pour récupérer leur appareil en panne. Alors si demain, votre perceuse, micro-onde, scie sauteuse, aspirateur ou même robot de cuisine semble vous lâcher et que vous êtes prêts à le remplacer, demandez l’avis de Patrice, il peut surement vous permettre une belle économie, tout en faisant un geste pour la lutte contre le gaspillage. Plutôt utile et malin. David Be... Maëlle se prépare au concours du meilleur apprenti http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/maelle-se-prepare-au-concours-du-meilleur-app-2086/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/maelle-se-prepare-au-concours-du-meilleur-app-2086/ Thu, 11 Dec 2014 00:00:00 +0100 Coiffure La jeune fille vise, à terme, les concours nationaux Maëlle Reben prépare les concours départementaux et régionaux du meilleur apprenti de France, en coiffure. Apprentie en 2e année, à l'Académie spa de Bordeaux, Maëlle et Mathilde, son modèle, étudiante en bac pro esthétique, forment un duo qui partage seize heures d'entraînement par week-end à mettre en pratique la coiffure d'un soir, celle qu'elle présentera pour le concours, en mars. Véritable aide à la formation, meilleur apprenti de France, Jean-Jacques Aknin, depuis une quinzaine d'années, ouvre son salon aux jeunes talents et prodigue de précieux conseils , nous confiait Maëlle, qui s'en remet à l'oeil du maître. Passer les étapes départementales et régionales et concourir à Paris pour le titre suprême, telle est l'ambition de cette jeune apprentie. Denis Garreau Denis Garreau...