Ville d Ambarès et Lagrave - Economie-Emploi http://www.ville-ambaresetlagrave.fr Site de la Ville d'Ambarès et Lagrave, actualités municipales, culturelles, sportives. La ville en ligne.© Ambarès & Lagrave 2019fr Ville d Ambarès et Lagrave - Economie-Emploi http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/email-logo.jpg http://www.ville-ambaresetlagrave.fr60 Insertion des 16-25 ans : l'emploi oui, mais pas seulement ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/insertion-des-16-25-ans-l-emploi-oui-mais-pas-2894/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/insertion-des-16-25-ans-l-emploi-oui-mais-pas-2894/ Fri, 19 Apr 2019 10:00:00 +0200 Service public de proximité dédié à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, la Mission Locale des Hauts de Garonne accueille et accompagne chaque année plus de 3 600 jeunes de 16 à 25 ans. Présente sur 45 communes de la rive droite, cette structure soutient les jeunes d’Ambarès-et-Lagrave dans leurs démarches. Parmi les services proposés, celui de la Garantie Jeunes. Parcours d’accompagnement collectif sur un mois, puis individualisé sur un an, la Garantie Jeunes permet de guider les jeunes vers l’autonomie en travaillant sur toutes les démarches de la vie quotidienne. L’objectif ? L’insertion professionnelle tout d’abord, doublée de l’insertion sociale nécessaire pour établir une situation pérenne. Sur l’année 2018, 365 jeunes sont entrés en Garantie Jeunes à la Mission Locale des Hauts de Garonne. 50% d’entre eux n’ont pas de diplôme. Ils sont engagés dans la vie professionnelle par la découverte des métiers, des visites et des périodes de stages en entreprise. Années après années, le bilan est positif. Pour rappel, 1 jeunes sur 2 occupe une situation professionnelle (emploi ou formation qualifiante) à la sortie du dispositif. De plus, 8 jeunes sur 10 entrés depuis septembre 2015 ont occupé une situation professionnelle. Fort d’un accompagnement personnalisé et d’une aide financière, la Garantie Jeunes offre un tremplin vers l’emploi tout en adoptant une démarche réfléchie et sécurisante. Pour vous ou pour un proche, n’hésitez pas. Appeler le 05 57 77 31 00 Mission Locale antenne Ambarès-et-Lagrave : 18 Place de la Victoire, 33440 Ambarès-et-Lagrave... Avez-vous remarqué la nouvelle devanture bleue en face de la place de la République ? http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/avez-vous-remarque-la-nouvelle-devanture-bleu-2878/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/avez-vous-remarque-la-nouvelle-devanture-bleu-2878/ Fri, 22 Mar 2019 16:00:00 +0100 La boulangerie Quatre Quart a ouvert ses portes en juin dernier. Une aventure professionnelle créée de toute pièce par deux amis, qui se sont rencontrés pendant leur formation de pâtissier à Paris. Eux, ce sont Valentin Dannepond et Daniel Dersigny. Même pas la trentaine, des idées plein la tête. « Notre objectif de départ, créer une boulangerie qui propose des produits artisanaux et de qualité », explique Valentin. « Nous fabriquons ici même tous nos produits, pains, viennoiseries, pâtisseries, avec des matières premières bio la plupart du temps, et locales, toujours », rajoute Daniel. Un pari gagnant puisque la clientèle se fidélise. L’ouverture de leur commerce a par ailleurs permis de créer 6 emplois. En septembre, ils participeront à l’émission Le meilleur boulanger, diffusé sur M6.... 3250 repas pour les tout-petits fabriqués chaque jour à Ambarès-et-Lagrave http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/3250-repas-pour-les-tout-petits-fabriques-cha-2863/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/3250-repas-pour-les-tout-petits-fabriques-cha-2863/ Thu, 07 Feb 2019 16:00:00 +0100 Installée depuis un an dans le parc d’activité Bocéan, l’équipe d’Api Premiers Pas produit des repas destinés aux tout-petits. Chaque jour, les 13 salariés se relaient au sein de la cuisine centrale pour confectionner près de 3250 repas, distribués dans une quarantaine de multi-accueils, en Gironde et aux alentours de Toulouse. « Ici nous travaillons en mono-production, c’est-à-dire que nous sommes spécialisés dans la réalisation de repas pour les tout-petits. Ce qui nous permet d’améliorer notre fonctionnement, d’être vraiment concentrés sur l’alimentation des 0-3 ans et de proposer des produits plus qualitatifs », explique Alexandre Paronnaud, le responsable d’exploitation. Sur place, les fruits, légumes et autres matières premières sont transformés en repas permettant la découverte du goût des produits bruts. Pas de sel, peu de sucre, la qualité des produits prime. Chaque repas élaboré est consommé dès le lendemain, et le matériel utilisé est de dernière génération et en constante amélioration. « Certains de nos plats cuisent à basse température la nuit, quand on arrive le matin, tout est prêt », détaille Sylvie Montuzet, chargée du développement. L’avenir est prometteur, les challenges à relever s’enchaînent depuis l’ouverture du site en février 2018. « Toute l’équipe d’Api Premiers Pas travaille pour supprimer le plastique et lutter contre le gaspillage. Une fois que ces buts seront atteints, je compte développer l’activité en Dordogne, Lot-et-Garonne et vers les Charentes. Notre site est conçu pour produire jusqu&rs... PROCCREA : l'art comme alternative vers la formation et l'insertion professionnelle http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/proccrea-l-art-comme-alternative-vers-la-form-2851/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/proccrea-l-art-comme-alternative-vers-la-form-2851/ Tue, 15 Jan 2019 09:00:00 +0100 Chaque année, l’organisme de formation INSUP Hauts-de-Garonne propose à des jeunes de 16 à 25 ans, « sans projet personnel ou professionnel défini », de participer à un « PROjet Collectif de Création Artistique ». S’adressant à un public jeune non qualifié et sans aucun niveau scolaire exigé, l’action rassemble, depuis le 3 décembre dernier, une quinzaine de stagiaires venus d’Ambarès-et-Lagrave, Saint-Loubès ou Bassens. Pour Christophe Clerc Pape, référent artistique du projet, et Nadia Voisin, formatrice et conseillère en insertion professionnelle, le retour de l’action PROCCREA à Ambarès-et-Lagrave est une bonne nouvelle. « Ces dernières années, nous réunissions tous les stagiaires de PROCCREA et ceux de l’Art d’Agir (dispositif porteur des mêmes ambitions pour les jeunes de Cenon, Floirac et Lormont) dans nos locaux de Cenon, ce qui pouvait poser problème en terme de mobilité pour les stagiaires de PROCCREA… Le retour de l’action dans les locaux ambarésiens mis à disposition par la Mairie au 11 rue du Président Coty rend le déroulé de la formation plus facilitant… » La notion de collectif primordiale à raison de 31,5 heures par semaine, la formation, rémunérée, permet aux jeunes, à travers la concrétisation collective d’un projet artistique, de se remobiliser, de s’interroger sur des objectifs personnels et professionnels afin de devenir le véritable acteur de leur projet de vie. Proposant à la fois des modules autour des savoirs de base, des périodes de stage en milieu professionnel et la participation concrète à une réalisation artistique... Tricoter pour les prématurés http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/tricoter-pour-les-prematures-2839/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/tricoter-pour-les-prematures-2839/ Wed, 19 Dec 2018 15:00:00 +0100 La mercerie du coin, qui a ouvert ses portes en mai 2018 rue Edmond-Faulat, lance une grande opération de tricot à destination des bébés prématurés du service de néonatalogie de l’hôpital Pellegrin. « Nous souhaitons développer la pratique du tricot, mais que les créations servent à ceux qui en ont besoin », expliquent les propriétaires de la boutique Bryan Souleyreau et Sabrina Frackowiak. Pour participer, rien de plus simple. Il suffit de passer en boutique pour acheter la laine adaptée aux tout-petits et récupérer les modèles de bonnets et de chaussons. Les participants ont jusqu’au vendredi 1er février pour déposer leur création. « Nous espérons avoir au moins 50 vêtements à offrir pour les prématurés, car le service de néonatalogie a vraiment besoin de tenues chaudes pour les nouveaux-nés », détaille Sabrina. Mais surtout, qu’il y ait le plus de participants possibles, l’idée première étant avant tout de faire découvrir le tricot. Récompense pour les participants Une récompense est prévue pour récompenser les tricoteurs. « Nos partenaires fournisseurs ont été séduits par notre projet et nous ont fourni des lots pour valoriser l’engagement des participants ». Car si tricoter un bonnet peut prendre une heure pour un tricoteur aguerri, un débutant mettra nécessairement plus de temps. Ceux qui souhaitent se lancer mais ne veulent pas coudre seuls sont les bienvenus dans la boutique, nous pourrons ainsi les conseiller pas à pas », précise Bryan, qui proposera prochainement des cours de tricot. Bientôt, de nouveaux concours seront lancés, avec pour objectif to... La maison Cafés Richard s'est installée à Beauséjour http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-maison-cafes-richard-s-est-installee-a-bea-2832/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-maison-cafes-richard-s-est-installee-a-bea-2832/ Fri, 30 Nov 2018 10:00:00 +0100 Implanté au 1 rue Chante-Alouette, dans la zone de Beauséjour depuis 2017, l’entreprise familiale fondée en 1892 allie tradition et les technologies les plus avancées. Présents sur toute la France comme à l’international et leader sur le marché des cafés hôtels restaurants et de la restauration collective, les Cafés Richard distribuent une large gamme de cafés - assemblages, pures origines, cafés spécifiques et personnalisés - mais aussi des thés, infusions, chocolats, sucres, gourmandises, etc. Après une dizaine d’années sur la commune de Cenon, cet établissement secondaire de l’entreprise a fait le choix de s’installer sur le site de Beauséjour, autant pour la qualité du bâtiment que pour les accès rapides et simplifiés à l’autoroute.... La société Christaud s'implante à Beauséjour http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-societe-christaud-s-implante-a-beausejour-2819/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-societe-christaud-s-implante-a-beausejour-2819/ Wed, 17 Oct 2018 16:00:00 +0200 La société Christaud, installée à Beauséjour depuis le mois de juin, a inauguré son entrepôt ce mardi 16 octobre. L’entreprise, dont le siège est implanté dans la région grenobloise, commercialise, à travers 14 points de vente en France, du matériel pour les réseaux d’eau. Le local ambarésien est le premier installé dans le sud-ouest de la France et ambitionne de se développer en Aquitaine et en Charentes. Cette nouvelle implantation aura permis la création de cinq emplois à temps complet.... Des plantes pour le toit http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/des-plantes-pour-le-toit-2818/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/des-plantes-pour-le-toit-2818/ Mon, 15 Oct 2018 17:00:00 +0200 Le groupe Demonchy se lance dans la culture d’une plante grasse, le sédum, destinée à des toitures végétalisées. Treize hectares sont prêts à la culture.   Les communes de Saint-Vincent-de-Paul et d’Ambarès-et-Lagrave se partagent un immense gâteau nappé de vert. Hier, Vertige Green Factory – filiale du groupe Demonchy implanté à Cenon -, en a donné un aperçu en présentant à ses invités une parcelle de 13 hectares dédiée à la culture de sédum destinés à équiper des toits végétalisés. L’activité est lancée à Ambarès, chemin de l’Œil sur le terrain Andreau, autrefois occupé par des vignes. Elle s’étalera prochainement chez la voisine de Saint-Vincent de Paul, sur les 17 hectares du terrain des Jaugues. Une perspective plus réjouissante pour cette parcelle ayant fait office de décharge de déchets inertes pour la société Fayat. « On se propose de faire une AOC Sédum de la Presqu’île », a lancé Didier Demonchy, président du groupe éponyme. Dix mois de pousse L’ambition, c’est que la filiale Vertige Green Factory produise les tapis de sédum en vue d’habiller les toitures des bâtiments construits par le groupe. « La loi de 2017 qui contraint toutes nouvelles constructions de supermarchés à être recouvertes soit de végétaux ou de panneaux photovoltaïques ouvre des perspectives intéressantes pour le groupe qui est constructeur de grands bâtiments », explique Marc Muret, en charge du développement. « Un de nos atouts est que les tapis sont légers, ce qui ne néces... La fibre optique dans 950 foyers http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fibre-optique-dans-950-foyers-2800/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fibre-optique-dans-950-foyers-2800/ Tue, 11 Sep 2018 09:00:00 +0200 Les premières armoires de raccordement du réseau internet à la fibre optique sont installées. Le raccordement total est prévu en 2020. Le gros placard métallique d’1,5 m de haut, à l’angle des avenues de la Liberté et Ampère, n’a rien d’exceptionnel. Il se fond dans le paysage des équipements urbains auxquels on ne prête quasiment jamais attention : poteaux, câbles, boîtiers de raccordement… Et pourtant, cette armoire incarne une transformation dans la vie quotidienne des habitants. Elle sert à raccorder le réseau de fibre optique d’Orange aux domiciles de la commune. « Les sept premières armoires d’Ambarès seront toutes installées d’ici fin octobre », explique Christophe Trouillet, chef du service Aménagement numérique du territoire de Bordeaux-Métropole. Une forte demande Chacune permet le raccordement de 350 foyers et les premiers domiciles ont déjà été connectés précise la Mairie. Le déploiement de la fibre dans la commune se fait par phases. Le premier lot couvre 28 % des logements. Pour le moment, il permet à 950 logements sur les 8 300 que compte Ambarès d’accéder immédiatement à la fibre. Les zones nord et est sont actuellement concernées, avec une installation des armoires qui durera jusqu’en décembre 2019. Le troisième lot et ses 3 150 logements au sud du territoire de la ville sera équipé dans le courant 2020. Un site internet (1) permet de vérifier si un logement est éligible. « La demande des habitants est forte », reconnaît le maire, Michel Héritié, « il y a beaucoup d’attente ». Gros débit L’équi... Inauguration de la fibre optique http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/inauguration-de-la-fibre-optique-2799/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/inauguration-de-la-fibre-optique-2799/ Mon, 10 Sep 2018 11:00:00 +0200 Ce vendredi 7 septembre, Michel Héritié, accompagné de Dany Malidin, adjointe au maire en charge des technologies de l’information et de la communication et de représentants d’Orange, ont inauguré l’installation de la fibre optique à Ambarès-et-Lagrave, en présence d’Alain Turby, conseiller métropolitain en charge de la métropole numérique. Depuis 2013, Bordeaux Métropole et Orange collaborent pour déployer la fibre optique dans les 28 communes métropolitaines. A Ambarès-et-Lagrave, le régulateur a prévu qu’un réseau unique, ouvert à tous les opérateurs, soit construit. Cette infrastructure est en cours de déploiement. Son objectif : raccorder les 8200 locaux adressables de la ville éligibles à la fibre d’ici 2022. Concrètement, cela signifie que chaque Ambarésien pourra bénéficier de la fibre optique chez lui, en passant par l’opérateur de son choix (Bouygues, Free, Orange, SFR). « Dans les priorités de ce mandat, faciliter l'accès au haut débit sur toute la commune est un engagement fort, fondement de la cohésion sociale pour laquelle nous nous battons au quotidien, explique Michel Héritié. La fibre optique offre un réel confort de vie, avec d’une part la possibilité de faire des démarches en ligne sans risque de voir sa connexion interrompue, mais aussi l’opportunité de mettre en place le télétravail ». Cette inauguration fait suite aux réunions publiques organisées au printemps. Vous souhaitez plus de précision et savoir si votre adresse est éligible, cliquez ici.... Recyclez vos chaussures en soutenant des initiatives locales http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/recyclez-vos-chaussures-en-soutenant-des-init-2796/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/recyclez-vos-chaussures-en-soutenant-des-init-2796/ Thu, 06 Sep 2018 09:00:00 +0200 L'association Le Relais donne une nouvelle vie à vos chaussures trop petites ou usagées. Apportez vos anciennes chaussures à l'Atelier du chalet aquitain, situé dans la zone commerciale de Beauséjour, et bénéficiez en échange de votre geste solidaire d'une remise pour tout achat dans le magasin. Vos paires de chaussures seront recyclées.Informations complémentaires au 05 56 13 12 87Horaires du chalet aquitain : mercredi/jeudi/vendredi de 10 heures à 12 h 30 et de 15 heures à 18 h 30, samedi en continu de 10 heures à 18 h 30.... Hermès recrutera début 2018 http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/hermes-recrutera-debut-2018-2679/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/hermes-recrutera-debut-2018-2679/ Mon, 20 Nov 2017 09:00:00 +0100 Depuis l’annonce de l’installation en 2020 d’un atelier du maroquinier de luxe, les demandes d’information affluent à la mairie. Mais, seul Hermès est habilité à communiquer sur le sujet.   « Ça n’arrête pas. » À l’accueil de la mairie de Saint-Vincent-de-Paul, les coups de fil affluent pour savoir quand, et surtout comment, seront recrutés les futurs salariés d’Hermès. « Au début, c’était une dizaine par jours?! On ne pensait pas avoir autant de demandes », confie Anne-Cécile Réale, adjointe au maire. Il faut dire que « près de 300 emplois » annoncés à terme dans cette commune de 1 000 habitants, dans un secteur à la vitalité économique bien moindre qu’au cœur de la Métropole, cela fait forcément appel d’air. Dès le mois prochain Mais la petite mairie, même si elle a évidemment été associée au projet, n’est pas la mieux placée pour communiquer sur le sujet. « On leur dit de regarder régulièrement sur le site de la commune, où l’on mettra un lien vers un numéro ou une adresse mail dès que l’entreprise nous le demandera. » Selon nos informations, le recrutement débutera dès le début de l’année 2018. La grande majorité des postes seront des couturiers et couturières, mais aucun profil particulier n’est recherché, puisque la formation – dix-huit mois, dans un atelier provisoire situé à Ambarès-et-Lagrave -, très spécifique, fera d’eux des couturiers et couturières ultraspécialisés. Rappelons que chaque produit estampillé He... Gironde : l'installation d'Hermès fait le bonheur de Saint-Vincent-de-Paul http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-l-installation-d-hermes-fait-le-bonhe-2661/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/gironde-l-installation-d-hermes-fait-le-bonhe-2661/ Thu, 02 Nov 2017 09:00:00 +0100 L’implantation d’un atelier Hermès en 2020 sur la plus petite commune de la métropole bordelaise devrait bénéficier à tout un secteur. Nul besoin d’être démographe pour l’annoncer : la plus petite commune de la métropole bordelaise va voir sa population (1 050 habitants) augmenter d’un quart dans les prochaines années… du moins aux horaires de travail. C’est en effet là, sur un terrain de plus de 5 hectares bordant la Dordogne, à deux pas du pont Eiffel et de l’entrée de l’autoroute, que l’entreprise Hermès implantera un atelier de confection de maroquinerie, comme l’a révélé « Sud Ouest ». À la clé, une centaine d’emplois à l’ouverture, en 2020, et près de 300 à terme. Philippe Barre, l’enfant du pays « Ils [les représentants d’Hermès] viennent tous les mois depuis environ un an. Ils cherchaient un site, je sais qu’ils en ont étudié 16 en tout, et finalement, ils ont choisi le nôtre », se félicitait hier Max Coles, le maire. Qui ne cachait pas que le travail mené par l’enfant du pays Philippe Barre, « Monsieur Darwin » (il en est le cofondateur) a été prépondérant. « C’est la rencontre [des dirigeants d’Hermès] avec Philippe Barre qui a fait boule de neige. Sa famille a longtemps tenu l’hôtel-restaurant Chez Anatole, aujourd’hui propriété de la Métropole, et il projette de le réhabiliter (1). Ce serait une très bonne chose. En ce moment, le bourg n’est pas bien. Presque en ruine », reconnaît le maire. Pour son adjointe Anne-Cécile Réale, l’arriv&eac... À Ambarès (33) Sanofi prévoit d'investir et recruter http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/a-ambares-33-sanofi-prevoit-d-investir-et-rec-2634/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/a-ambares-33-sanofi-prevoit-d-investir-et-rec-2634/ Mon, 02 Oct 2017 09:00:00 +0200 Quels médicaments pour demain?? quel avenir pour Sanofi dans la région?? Guillaume Leroy, président de Sanofi France, répond à nos questions.   À quoi vont ressembler les médicaments demain?? La priorité de l’innovation pharmaceutique est de soigner des maladies pas ou mal soignées aujourd’hui, et ensuite de proposer des solutions thérapeutiques plus confortables pour le patient. Notre nouveau modèle de recherche est basé sur deux grands principes : la médecine translationnelle (mieux comprendre les facteurs de vulnérabilité d’un patient avec une médecine plus personnalisée) et l’innovation ouverte. C’est ce qui nous permet de mettre en place des plateformes d’innovations technologiques capables d’apporter des solutions spécifiques à une maladie. La France est au cœur de cette stratégie et concentre 45 % de nos effectifs de recherche et développement (R & D). D’ailleurs, nous sommes le premier investisseur privé en R & D (2,4 milliards d’euros par an), toutes industries confondues, parmi les sociétés françaises. Pourquoi investissez-vous autant sur le numérique aussi?? Le numérique permettra d’aider le patient à mieux prendre ses médicaments, ce qui est essentiel pour sa sécurité et l’efficience de notre système de santé. Il permettra aussi de renforcer la relation avec le médecin et lui apportera de meilleurs outils de diagnostic. Quant au pharmacien, l’apport du « big data » lui amènera une information plus personnalisée sur la maladie du patient. Au final, ce dernier sera mieux accompagné et pourra bénéficier de solutions de télémédecine, notamment dans... Changement de propriétaires à la boulangerie du 20 rue du Président Coty http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/changement-de-proprietaires-a-la-boulangerie-2553/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/changement-de-proprietaires-a-la-boulangerie-2553/ Wed, 31 May 2017 11:00:00 +0200 A la suite du départ à la retraite des anciens boulangers, la boulangerie située au 20 rue du Président Coty a été reprise récemment par monsieur et madame Elias.Monsieur le Maire Michel Héritié est allé à leur rencontre ce jour, mercredi 31 mai, afin de leur souhaiter la bienvenue à Ambarès-et-Lagrave. Sept salariés fabriquent sur place tous les pains, viennoiseries et pâtisseries présentés dans les vitrines. La boulangerie, renommée Les saveurs de Valentine, ouvre ses portes du lundi au vendredi de 6 h 30 à 19 h 30, et le week-end de 7 heures à 19 h 30.... 10 ans de safran, ça se fête http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ Tue, 09 May 2017 08:00:00 +0200 Chantal et Jean-Noël Pelette maîtrisent la culture de cette épice originaire de Grèce. Elle compose la plupart de leurs plats. Le couple propose une porte ouverte ce lundi. Rue du Maréchal Foch Prolongée, l’adresse est déjà originale. Elle l’est encore plus quand on découvre une ferme safranière, à moins de cent mètres de l’autoroute A 10. C’est là, il y a dix ans (1) que Chantal et Jean-Noël Pelette se lancent dans cette culture aussi improbable que le lieu. « Nous étions dans le rouge après l’effondrement du marché du chrysanthème, une fleur que l’on produisait en Dordogne, raconte la Girondine. Il fallait tenter quelque chose ». Le couple se souvient alors d’un échange passionnant à propos de la culture du safran avec André Péronnet, alors chercheur à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique). « On aime bien l’originalité », dit Chantal Pelette. L’expérience tentée sur 1 000 mètres carrés de la propriété où les parents de Jean-Noël ont longtemps exercé une culture maraîchère et encourageante. Plébiscité par Jésus… « On avait récolté dix grammes la première année, ça nous avait fait plaisir de voir toutes ces petites fleurs mauves », se souvient-elle. Changement de braquet neuf ans plus tard. La production est multipliée par 30, s’est fait un nom « Safran de Bordeaux ». Les Pellet la commercialisent, en majorité, à des particuliers et pour 40 % à des chefs de cuisine. Une part est utilisée dans des préparations maison, : confiture, gâteau ou encore la de... Le Village des commerçants continue son développement http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-village-des-commercants-continue-son-devel-2493/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-village-des-commercants-continue-son-devel-2493/ Thu, 16 Mar 2017 09:00:00 +0100 Le mercredi 15 mars, le maire Michel Héritié s'est rendu dans la nouvelle boutique de l'Atelier du Chalet Aquitain. Il est accueilli par Marly Marchyllie, présidente de l'enseigne, et son équipe nouvellement installée au Village des commerçants. Spécialiste de la chaussure pour enfants, le magasin propose entre autres  ses propres collections, créées et fabriquées à l'usine de Blanquefort. Ce sont les anciens salariés de l'entreprise Mod8 qui, désireux de continuer à porter ce savoir-faire de création et de fabrication de chaussures pour enfants, ont créé cette nouvelle enseigne en 2013. Ils assurent l'accueil en boutique, le conseil et la vente pour chausser les enfants du 19 au 34. L'Atelier du Chalet Aquitain d'Ambarès-et-Lagrave, deuxième boutique de l'enseigne, s'est installée depuis le 8 mars au Village des Commerçants. Cet espace commercial accueille également les enseignes : le Bat's bar lounge, Beauté pour elle et lui, la Boucherie du Village, Complètement fleurs, le Fournil du village, Le Kimono rouge, Manpower. Proman, le Royal Bodrum kebab café. Rue Chante-Alouette, Sortie 42 de l'autoroute A10... Les anciens de Mod8 boostent leur activité http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-anciens-de-mod8-boostent-leur-activite-2483/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-anciens-de-mod8-boostent-leur-activite-2483/ Mon, 06 Mar 2017 10:00:00 +0100 L’Atelier du chalet aquitain ouvre un nouveau point de vente Après la fermeture de l’usine Mod8/Aster, à Blanquefort, en 2013, une poignée de salariés avait décidé de reprendre le flambeau pour sauver une activité industrielle locale, spécialisée de longue date dans la chaussure pour enfant. Et valoriser un savoir-faire. Le temps des licenciements étant passé, l’Atelier du chalet aquitain est né, occupant les mêmes locaux de la rue de la Forteresse. Et le chalet, point de vente emblématique de la maison, a renoué avec la clientèle bordelaise. À présent, l’entreprise compte 11 salariés et ouvrira mercredi un nouveau point de vente au Village des commerçants, à Ambarès-et-Lagrave (Sortie 42 en direction de Paris sur l’autoroute A10). « Maintenir l’activité » Cette arrivée sur la rive droite de la Garonne, au sein de la métropole bordelaise, est évidemment un signe fort. Elle correspond surtout, selon Marli Marchyllie, ancienne directrice commerciale chez Mod8 et présidente de la nouvelle société, à une nécessité de développement pour maintenir l’activité de l’atelier blanquefortais. « Nous devons fabriquer plus pour améliorer nos ratios de production, même si ce n’est pas facile. Car fabriquer des chaussures et les distribuer, ce n’est pas le même métier », commente Marli Marchyllie. « Nous allons essayer de procéder à de nouveaux recrutements et si ça marche à Ambarès, pourquoi pas ouvrir de nouveaux magasins ailleurs », poursuit-elle. La boutique de la rive droite sera spécialisée dans la chaussure pour enfant (jusqu’à la pointure 34), qu’e... Les Ferm'Box : un coffret-cadeau d'activités pour partager le quotidien de huit agriculteurs Comment cuisiner le safran http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-ferm-box-un-coffret-cadeau-d-activites-po-2384/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-ferm-box-un-coffret-cadeau-d-activites-po-2384/ Tue, 19 Jul 2016 00:00:00 +0200 Surtout, ne l'achetez pas orange mais d'un rouge très vif et préférez celui qui a poussé dans une safranière près de chez vous. Le safran, pistil des fleurs de crocus sativus, parfume les plats d'un goût épicé, légèrement terreux avec des notes florales. Sur leur exploitation d'Ambarès-et-Lagrave, Chantal et Jean-Noël Pelette cultivent le crocus et proposent deux heures (10-12 heures), entre la safranière et la cuisine, pour apprendre à cuisiner ce brin en trompette. Le Drive Fermier de Gironde (produit de la Chambre d'agriculture) est le premier en France à avoir mis en place ce genre de coffret-cadeau. On passe un moment chez le producteur, on partage son quotidien et toute l'énergie qu'il met à produire ce qui le passionne. « D'abord, j'explique aux gens que le safran n'est pas cher si on le prend de bonne qualité, explique Chantal Pelette. On n'a pas besoin d'une grande quantité et il ne faut pas le faire bouillir. » Sur sa Ferme pédagogique, elle accueille en Ferm'Box des groupes de deux à six personnes (28 euros pour deux). « Je leur montre d'où provient le safran et on réalise un flan aux légumes et safran puis une tartelette aux pommes et sirop de safran élaboré sur l'exploitation. Entre les cuissons, j'explique les milles vertus de cette plante et comment différencier le vrai safran du faux, celui produit de manière industrielle ou carrément frelaté. Nous offrons aux gens un kit découverte avec une bouteille de sirop de safran, une gellule de safran pour cuisiner pour dix personnes et un livret de recettes. » G. R. Plus d'informations sur le site : www.drive-fermier.fr/33/fermbox-coffrets-cadeaux... Voyage en saveurs dans la safranière de la presqu'île http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/voyage-en-saveurs-dans-la-safraniere-de-la-pr-2335/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/voyage-en-saveurs-dans-la-safraniere-de-la-pr-2335/ Sat, 07 May 2016 00:00:00 +0200 Chantal et Jean-Noël Pelette ouvrent les portes du Safran de Bordeaux dimanche. Ils viennent d'être honorés par la revue « Gourmet de France ». Après sa journée d'assistante maternelle durant laquelle elle garde trois pitchouns, Chantal Pelette enchaîne sur sa deuxième journée, celle d'agricultrice. Avec son mari Jean-Noël, elle chouchoute crocus à safran, plants de légumes et herbes aromatiques. Chantal et Jean-Noël Pelette tiennent la safranière d'Ambarès-et-Lagrave. Le Safran de Bordeaux ouvre ses portes dimanche. Le couple a débuté la culture des fleurs à safran en 2007 après s'être spécialisé dans la floriculture. « Les chrysanthèmes n'étant plus du tout rentables, car la concurrence a commencé à devenir très forte, nous avons décidé de nous lancer dans le safran », raconte la nounou agricultrice. Sans pesticide ni herbicide C'est le hasard des rencontres et le savoir d'un chercheur à l'Inra qui les pousse à se plonger dans cette culture, au propre comme au figuré. « Le safran, c'est un véritable monde, dit Chantal Pelette. Plus on avance dans la connaissance de cette plante, plus on découvre ses vertus. » Le safran est décrit comme anti-inflammatoire, antioxydant et antidépresseur. Une grande partie de la production mondiale est destinée à l'industrie pharmaceutique. Les pistils des fleurs de Chantal et Jean-Noël, eux, partent dans les cocottes des Girondins ou de quelques chefs restaurateurs bordelais qui viennent les chercher à la propriété, tout au fond du chemin de Brandier à Ambarès-et-Lagrave. Nicolas Nguyen, du Chapon fin, s'y sert notamment. Les crocus d'Ambarès-et-Lagrave sont produits sans pesticides, sans herbicid...