Ville d Ambarès et Lagrave - Environnement http://www.ville-ambaresetlagrave.fr Site de la Ville d'Ambarès et Lagrave, actualités municipales, culturelles, sportives. La ville en ligne.© Ambarès & Lagrave 2018fr Ville d Ambarès et Lagrave - Environnement http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/email-logo.jpg http://www.ville-ambaresetlagrave.fr60 Ca y est, c'est parti pour une nouvelle édition du défi des Familles à Energie Positive ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/ca-y-est-c-est-parti-pour-une-nouvelle-editio-2689/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/ca-y-est-c-est-parti-pour-une-nouvelle-editio-2689/ Mon, 04 Dec 2017 09:00:00 +0100 ** Le principe ? Jouer en équipe pour faire des économies d'énergie et d'eau, grâce à des éco-gestes faciles à mettre en place. A la clé, des économies également financières (200€ en moyenne) ** Qui ? Locataire, propriétaire, colocataire / en appartement, en maison / habitat neuf, ancien... Seule obligation : vivre dans son logement depuis plus d'un an (habitant de Bordeaux Métropole) ** Comment ? Constatez vos économies en relevant vos compteurs chaque mois. Un conseiller énergéticien vous accompagne tout au long du défi ** Quand ? De décembre à avril, durant la "saison de chauffe" NOUVEAUTE Cette année, les participants pourront tester une extension du défi « déchet » et/ou « alimentation » à partir de mars ! Tout au long du défi, retrouvez des temps forts, animations et autres rencontres conviviales... Inscrivez-vous dès aujourd'hui et constituez votre équipe entre voisins, amis ou collègues de travail !   Renseignements auprès de Katia au 05 56 77 36 06 Inscriptions jusqu’au 22/12 sur http://aquitaine.familles-a-energie-positive.fr/... Une enquête de conformité sur les rejets d'assainissement est en cours http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-enquete-de-conformite-sur-les-rejets-d-as-2666/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-enquete-de-conformite-sur-les-rejets-d-as-2666/ Mon, 06 Nov 2017 11:00:00 +0100 Depuis le 10 octobre et jusqu'au 8 décembre, Eaux bordeaux Métropole effectue une enquête de conformité sur les rejets d'assainissement chez les riverains d'Ambarès-et-Lagrave. Toutes les informations : https://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/une-enquete-de-conformite-sur-les-rejets-d-as-2641/?idcat=mairie... Le maire dit NON au projet de crématorium à Sainte-Eulalie http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-maire-dit-non-au-projet-de-crematorium-a-s-2660/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-maire-dit-non-au-projet-de-crematorium-a-s-2660/ Mon, 30 Oct 2017 16:00:00 +0100 Interpellé la semaine dernière par des Ambarésiens résidant rue de la Commanderie des Templiers et opposés au projet de construction de crématorium en face de chez eux, le Maire est depuis en contact régulier avec eux. "Je suis très étonné d'apprendre qu’un projet de crématorium est à l’étude à Sainte-Eulalie, sur un terrain jouxtant uniquement des résidences d'Ambarésiens, réagit Michel Héritié. Le maire de Sainte Eulalie ne m’a informé que quand les Ambarésiens concernés ont demandé à le rencontrer". Pourtant, le projet de crématorium est discuté depuis longtemps, puisque lors du conseil municipal du 10 juillet 2017, le maire et ses élus évoquent des premiers échanges datant de 2015. Un premier projet envisageait d'ailleurs la construction d'un crématorium à côté du cimetière de Sainte-Eulalie, il avait été abandonné face au mécontentement des habitants les plus proches, tous Eulaliens. Le projet a donc été reporté sur ce terrain qui appartient à la commune de Sainte-Eulalie. "Le choix du terrain paraît totalement inadéquat, explique le maire Michel Héritié. Le projet n'impacterait pas les Eulaliens, mais les Ambarésiens. Seule la rue de la Commanderie des Templiers sépare une quinzaine d'habitations du crématorium". A cet endroit, la voirie qui permet d'accéder aux habitations mesure trois mètres de large et est à sens unique. "Je soutiens les riverains dans leurs démarches contre ce projet. J'ai d'ailleurs demandé au maire de Sainte-Eulalie qu'il cherche dès à présent un autre terrain. Je suis au côté des Ambarésiens et, ensemble,... La chasse aux cochons est ouverte sur la presqu'île http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-chasse-aux-cochons-est-ouverte-sur-la-pres-2636/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-chasse-aux-cochons-est-ouverte-sur-la-pres-2636/ Mon, 09 Oct 2017 09:00:00 +0200 Pour tenter de lutter contre les dépôts sauvages de déchets, le maire d’Ambès lance un groupe Facebook Les cochons de la Presqu’île pour dénoncer ces actes Les maires de la presqu’île en ont ras l’écharpe tricolore des malpropres qui salissent le territoire. Alors le premier édile d’Ambès, Kevin Subrenat, a créé un groupe Facebook intitulé Les cochons de la presqu’île. Le but : que les citoyens postent des photos des dépôts sauvages en indiquant l’endroit où ils se trouvent afin, espère-t-il, de passer l’envie aux dégoutants, se sentant ainsi cloues au pilori, de recommencer. Le groupe compte pour le moment 144 abonnés. Les photos postées ont été vues par environ 130 personnes. Les meilleurs spots pour les malappris qui jettent en pleine nature au lieu de se déplacer jusqu’à la déchetterie sont les zones accessibles en voiture mais à l’écart des habitations. Ils commettent leur nuisance nuitamment de préférence pour ne pas se faire pincer par la patrouille. Pots de yaourt et amiante Alors, a un moment donne, faut que ça cesse. ? Nous faisons des efforts pour que les villes soient agréables et les actes d’incivilité engendrent le mouvement inverse ?, s’agace Jean-Pierre Turon, le maire de Bassens. Sur un bord de route, surtout la voie rapide entre Bassens, Ambarès-et-Lagrave et Bassens, au détour d’un chemin, au fond d’un espace enherbé a l’abri des regards s’entassent gravats, planches, morceaux de béton, pots de yaourts vides, plaques de plâtre, vêtements abimés, bidons d’huile, vieux papiers et même de l’amiante. Impossible de déterminer les fautifs. A moins de les prendre... Le Potager remplit les paniers http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-potager-remplit-les-paniers-2615/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-potager-remplit-les-paniers-2615/ Mon, 18 Sep 2017 09:00:00 +0200 L’heure de la rentrée vient de sonner pour la trentaine d’adhérents du Potager gourmand, association intégrée à l’Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne.) qui viennent toutes les semaines chercher leurs cageots d’assortiment de légumes et fruits de saison et découvrir les secrets de cette agriculture raisonnée sans pesticides. Les adhérents se présentent tous les jeudis, entre 19 et 20 heures, au local situé derrière la mairie, pour retirer leur marché. La cotisation s’élève à 10 euros et assure à l’adhérent 50 livraisons annuelles. Le prix des paniers dépend de leur poids : pour les fruits et légumes, 10 euros pour 3 à 4 kg, 15 euros pour 5 à 6 kg. Côté produits laitiers, qui viennent la plupart d’une ferme de Coutras, pour un minimum mensuel de 10euros, une livraison est assurée chaque quinzaine. Et trois fois par an, un Gaec de Saint-Aulaye fournit de la viande de bœuf et de veau. On peut aussi acheter des œufs, du vin, du miel. Circuit court pour ces agriculteurs de Vayres, Coutras, Camblanes etc. qui livrent tous les jeudis. Dominique Cayerie produit des pommes et des poires certifiées Bio-zéro traitement, sur un verger de 27 hectares, à Saint Vincent de Paul. Pas de noix cette année pour ce producteur dont la récolte a gelé à 100 % le 27 avril. Marie-Pierre Biscay, du Jardin de Pinson (Saint-Loubès), déballe ses légumes de saison cultivés eux aussi sans pesticides, comme le souhaitent ces consommateurs désireux de s’impliquer dans l’économie solidaire et dans la qualité de leur alimentation. Rens. 06 30 91 13 53. Courriel : lepotagergourmand@gmail.com Site : amap-lepotagergourmand.... Refuges : la preuve par 10 http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/refuges-la-preuve-par-10-2616/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/refuges-la-preuve-par-10-2616/ Mon, 18 Sep 2017 09:00:00 +0200 BORDEAUX-BRUGES Aujourd’hui, au bord du Lac au nord de l’agglomération, le dixième refuge périurbain ouvre ses portes. L’avant-dernier abri artistique et gratuit d’une collection hors-norme Emulsion-émotion. Les pêcheurs, coureurs à pied, usagers du club de voile et même automobilistes du boulevard Chaban-Delmas l’ont vu surgir il y a quelques jours. Quelques railleurs développent la métaphore scatologique (beaucoup moins évidente que la Cite du vin si on va par la), la majorité opte pour les deux images voulues par les artistes Mrzyl et Moriceau : un coquillage ou une glace à l’italienne. Soit Neptunea, le dixième refuge périurbain ouvert par la Métropole bordelaise, les collectifs Bruit du frigo et Zébra 3. Les fondamentaux de cette collection délicieusement surréaliste d’abris disseminés aux quatre coins de l’agglomération sont là : une œuvre contemporaine, accessible à tous et dont les performeurs sont les habitants d’une nuit. « Un refuge doit être une oeuvre et un lieu grand public », résume Frédéric Latherrade, le directeur du collectif Zébra 3 qui assure le commissariat de ces créations en alternance avec Bruit du frigo. « On aime choisir des artistes qu’on n’attend pas forcement dans l’architecture et la sculpture. » Les dessinateurs Petra Mrzyk et Jean-François Moriceau signent ainsi Neptunea, déclinaison de leur univers onirique, enfantin mais toujours accessible. Les plus férus évoqueront la maison-coque des Hausermann, constructeurs du courant utopique comme Chaneac et Lovag. D’autres, un chouia plus nombreux, penseront au Bonhomme Michelin ou a la maison des Barbapapa dont les créateurs se sont inspir... Moins jeter et mieux jeter ! http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/moins-jeter-et-mieux-jeter-2609/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/moins-jeter-et-mieux-jeter-2609/ Mon, 11 Sep 2017 12:00:00 +0200 La Ville d'Ambarès & Lagrave œuvre pour diminuer le gaspillage et les déchets à travers plusieurs actions : distribution de composteurs, lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires... Dans cette démarche, Bordeaux Métropole lance un appel à projet "Moins jeter, mieux jeter" à l’ensemble des coopératives, associations, structures de l’économie sociale et solidaire, ou  entreprises commerciales disposant de l'agrément « entreprise solidaire d’utilité sociale ». Objectif : réduire de 3 % les déchets de la métropole d'ici 3 ans. Pour connaître les modalités de participation : Pour adresser un dossier de candidature :   Le saviez-vous ? 30 % des ordures ménagères que nous produisons peuvent être recyclées grâce au compostage. C'est pourquoi Bordeaux Métropole propose également d'accompagner les groupes d'habitants prêts à partir dans l'aventure du compostage partagé en pied d'immeuble, dans votre quartier ou en jardin partagé, en assurant l'accompagnement, la formation et la mise à disposition des composteurs. Pour tout renseignement : http://www.bordeaux-metropole.fr/Vivre-habiter/Gerer-ses-dechets/Reduire-ses-dechets/Composter-ses-dechets... Semaine de la mobilité http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/semaine-de-la-mobilite-2610/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/semaine-de-la-mobilite-2610/ Mon, 11 Sep 2017 12:00:00 +0200 Bordeaux Métropole participe chaque année à la semaine européenne de la mobilité et organise des animations autour d’une thématique centrale visant à promouvoir les mobilités alternatives.Cette année, la Métropole a choisi de mettre en exergue les spécificités liées à la mobilité des femmes et propose divers événements en lien avec cette thématique.... Restrictions des usages de l'eau http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/restrictions-des-usages-de-l-eau-2596/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/restrictions-des-usages-de-l-eau-2596/ Fri, 04 Aug 2017 11:00:00 +0200 Depuis le 3 août, sur décision de la préfecture de la Gironde, une nouvelle restriction des prélèvements sur le réseau d’eau potable interdit de : – arroser les espaces verts publics et privés, de laver les voiries et les trottoirs publics les mardis, jeudis, samedis et dimanches matin, – laver les véhicules en dehors des stations professionnelles jusqu’à nouvel ordre – nettoyer terrasses et façades qui ne font pas l’objet de travaux. La mobilisation de chacun est plus que jamais nécessaire afin d'assurer une utilisation économe de l'eau sur l’ensemble du département. Pour être efficaces, ces réflexes citoyens doivent s’inscrire dans la durée. Des conseils pour une utilisation économe de l’eau sont disponibles sur le site www.jeconomiseleau.org... Distribution gratuite de composteurs http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/distribution-gratuite-de-composteurs-2587/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/distribution-gratuite-de-composteurs-2587/ Mon, 10 Jul 2017 18:00:00 +0200 Etes-vous intéressé par un composteur ?... La Ville, soucieuse d'offrir à chacun la possibilité de composter ses déchets, met toujours à disposition des Ambarésiens une distribution gratuite de composteurs individuels. La distribution s'effectue une journée par mois en mairie : 4 septembre, 2 octobre, 6 novembre, 4 décembre 2017. Pour en bénéficier, il suffit d'appeler l'accueil de la mairie au 05 56 77 34 77, de donner son nom et ses coordonnées et de venir le récupérer à la date de distribution.... Encore un an à attendre avant de s'y baigner http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/encore-un-an-a-attendre-avant-de-s-y-baigner-2567/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/encore-un-an-a-attendre-avant-de-s-y-baigner-2567/ Wed, 21 Jun 2017 08:00:00 +0200 En cette période de canicule, tout est bon pour se rafraîchir quitte à braver les interdictions. Mais la plage du lac ne sera ouverte que l’été prochain. Par 37 degrés à l’ombre, avouons qu’il est bien difficile de résister à l’attrait de cette eau limpide. Si le milieu du lac est tapissé d’algues, les abords de la rive sont clairs comme de l’eau de roche. D’ailleurs, malgré les panneaux d’interdiction de baignade, certains riverains du quartier de la Blanche piquent une tête sans toutefois rester des heures dans l’eau, juste histoire de faire chuter la température corporelle de quelques degrés. Comme Sébastien et Kévin qui étendent leur serviette au bord de la petite crique située à l’entrée à droite de l’accès par la rue du Roy. Pas de surveillance « On sait que c’est interdit de se baigner madame, mais on fait attention, disent-ils. On ne va pas loin, on reste au bord. On n’est pas les seuls à le faire. » Kévin s’interroge : « D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi c’est interdit. C’est dommage, l’eau est trop belle?! Peut-être à cause des poissons… » Joint par téléphone, le maire, Michel Héritié, précise que la raison est surtout administrative. « La baignade sur le lac de la Blanche est interdite car il n’y a pas de surveillance. Par conséquent, si un accident survient, c’est le maire qui en sera responsable. Si les gens se baignent, c’est à leurs risques et périls. » Pas de crainte de se faire croquer les orteils par un silure qui ondoie entre deux eaux… quoique. L’endroit est aussi un petit paradis pour les amateur... Le brûlage des déchets verts est interdit http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-brulage-des-dechets-verts-est-interdit-2564/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/le-brulage-des-dechets-verts-est-interdit-2564/ Fri, 16 Jun 2017 08:00:00 +0200 Depuis l'été dernier, la Nouvelle-Aquitaine, comme une grande partie du pays, souffre d'un déficit pluviométrique et des incendies particulièrement virulents ont déjà impacté la Gironde mi-avril en raison de la sécheresse et du vent. Cette situation est préoccupante pour la période estivale. C'est pourquoi le brûlage des déchets verts est interdit dans le PPA (Plan de Protection de l'Atmosphère) depuis 2011 et par l'article 84 du règlement sanitaire départemental. Cette interdiction concerne tant les particuliers que les professionnels. Le brûlage des déchets verts est à l'origine de troubles de voisinage générés par les odeurs et la fumée. De plus, il nuit à l'environnement et à la santé. Par exemple, 50 kg de végétaux brûlés à l'air libre rejettent autant de particules qu'un parcours de 37900 km effectué avec une voiture essence ou 9800 km avec une voiture diesel. Le brûlage de déchets verts peut également être la cause de propagation d'incendies. Consulter la circulaire du 11 novembre 2011 relative à l'interdiction du brûlage à l'air libre des déchets verts : https://www.ville-ambaresetlagrave.fr/telechargements/... La Blanche débarrassée de ses déchets http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-blanche-debarrassee-de-ses-dechets-2556/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-blanche-debarrassee-de-ses-dechets-2556/ Fri, 02 Jun 2017 08:00:00 +0200 Dans le cadre de la Quinzaine du développement durable, mercredi, les membres des conseils des jeunes et des sages, les élus et les habitants ont participé à une chasse aux déchets autour du plan d’eau de La Blanche. Une opération similaire était menée sur l’eau, en canoë, pour ramasser les déchets accumulés dans les joncs. Bilan éloquent : des dizaines de sacs-poubelle ont été remplis en l’espace d’une heure de canettes en verre, bidons et toute sorte de plastique. En marge de cette opération, la distribution de « Plus belle ma ville » le bulletin de communication du Conseil des sages, a servi de support à la sensibilisation des habitants sur les règles et les obligations en matière de propreté et d’environnement pour permettre d’améliorer le cadre de vie et favoriser le retour de la biodiversité. PHOTO D. G.... La Fête des marais célèbre la nature http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fete-des-marais-celebre-la-nature-2554/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/la-fete-des-marais-celebre-la-nature-2554/ Thu, 01 Jun 2017 09:00:00 +0200 ? Dimanche, rendez-vous à 8 h 30 à la stèle de Raymond-Beauvais au Petit Marais ?, tel est le message des Amis des marais qui invitent les amoureux de la nature et des zones humides à partager une journée sur les marais de Montferrand. Au programme de la journée, de 9 à 11 heures, la traditionnelle pêche à l’écrevisse de Louisiane, une espèce nuisible qui envahit progressivement les jales du marais. Pour l’occasion, canne à pêche et appâts seront fournis, seuls les seaux devront être amenés par les pêcheurs du jour. Vers 11 heures, la préparation des écrevisses en équipe viendra alimenter le menu des visiteurs. Une balade découverte de la faune et de la flore, guidée par les Amis des marais, se déroulera tout au long de la matinée sur le petit marais. Un pique-nique tire du sac ou un repas sur place sur réservation permettra de déguster des anguilles a la persillade. Denis Garreau Renseignements : 06 24 40 56 31... Les Érables ouvrent le jardin http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-erables-ouvrent-le-jardin-2549/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/les-erables-ouvrent-le-jardin-2549/ Fri, 26 May 2017 10:00:00 +0200 Dans le cadre de la quinzaine du développement durable, les jardins partagés de l’éco-quartier des Erables ont organisé, mercredi, une journée portes ouvertes pour faire découvrir au public ce concept de jardins propres et sans pesticides. Mis à disposition par la municipalité, ce site, inauguré en septembre 2014, propose une parcelle collective et huit jardins individuels cultivés par les habitants du quartier. Cette journée a été l’occasion pour les visiteurs, fort nombreux, d’échanger sur des astuces de jardinage, de compostage, en particulier avec les élus du conseil des sages, qui excellent dans l’art du jardinage. Lien social Pour Bernadette Bonnier, responsable des jardins, ? ils constituent un lien social dans le quartier, puisque les habitants gèrent eux-mêmes cet espace mis à notre disposition. Les enfants sont très respectueux de ces lieux, devenus un espace ludique pour eux ?. Dans le cadre des actions menées sur le gaspillage alimentaire par l’école François-Aubouin, les élèves ont fait une visite qui leur a permis de découvrir toute la chaîne alimentaire, des plants des légumes en passant par la culture et le compostage. Pour poursuivre ces actions, un troc de plantes est organisé le vendredi 2 juin sur le marché ambarésien. Denis Garreau... On ne gaspille plus rien à la cantine http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/on-ne-gaspille-plus-rien-a-la-cantine-2544/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/on-ne-gaspille-plus-rien-a-la-cantine-2544/ Thu, 18 May 2017 08:00:00 +0200 Dans le cadre de l’exposition sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, qui se tient toute la semaine et jusqu’à demain, l’école François-Auboin propose aux élèves et à leurs parents de partager les initiatives de nombreux intervenants dont Bordeaux Métropole et la Banque alimentaire. Pour illustrer les possibilités de réduction du gaspillage alimentaire, des smoothies ont été réalisés à partir des fruits non consommés lors des repas pris au restaurant scolaire. Des jardiniers de l’écoquartier Les Érables sont venus expliquer le principe des jardins partagés et l’utilité du compostage. Dans quelques jours, de nouvelles pesées des déchets alimentaires seront effectuées à la cantine scolaire pour analyser les premiers effets des actions menées durant toute l’année scolaire. Cette action s’inscrit dans le cadre de la politique Agenda 21 de la ville engagée depuis 2005.... 10 ans de safran, ça se fête http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/10-ans-de-safran-ca-se-fete-2531/ Tue, 09 May 2017 08:00:00 +0200 Chantal et Jean-Noël Pelette maîtrisent la culture de cette épice originaire de Grèce. Elle compose la plupart de leurs plats. Le couple propose une porte ouverte ce lundi. Rue du Maréchal Foch Prolongée, l’adresse est déjà originale. Elle l’est encore plus quand on découvre une ferme safranière, à moins de cent mètres de l’autoroute A 10. C’est là, il y a dix ans (1) que Chantal et Jean-Noël Pelette se lancent dans cette culture aussi improbable que le lieu. « Nous étions dans le rouge après l’effondrement du marché du chrysanthème, une fleur que l’on produisait en Dordogne, raconte la Girondine. Il fallait tenter quelque chose ». Le couple se souvient alors d’un échange passionnant à propos de la culture du safran avec André Péronnet, alors chercheur à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique). « On aime bien l’originalité », dit Chantal Pelette. L’expérience tentée sur 1 000 mètres carrés de la propriété où les parents de Jean-Noël ont longtemps exercé une culture maraîchère et encourageante. Plébiscité par Jésus… « On avait récolté dix grammes la première année, ça nous avait fait plaisir de voir toutes ces petites fleurs mauves », se souvient-elle. Changement de braquet neuf ans plus tard. La production est multipliée par 30, s’est fait un nom « Safran de Bordeaux ». Les Pellet la commercialisent, en majorité, à des particuliers et pour 40 % à des chefs de cuisine. Une part est utilisée dans des préparations maison, : confiture, gâteau ou encore la de... 56 tonnes de vêtements et chaussures collectés http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/56-tonnes-de-vetements-et-chaussures-collecte-2521/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/56-tonnes-de-vetements-et-chaussures-collecte-2521/ Thu, 20 Apr 2017 08:00:00 +0200 « Donnez vos textiles, votre linge et vos chaussures ». À ce message de l’entreprise coopérative Le Relais, les ambarésiens ont répondu massivement. Grâce au partenariat mis en place dans la Métropole, 1 640 tonnes de vêtements sont venues alimenter les activités de cette entreprise implantée à Bordeaux Nord qui emploie 70 personnes dont 70 % sont en insertion professionnelle. Premiers sur la Métropole L’entreprise, installée en 2010 avec six points de collecte qui avaient permis de récolter 28 tonnes de vêtements. Aujourd’hui, la mise en place de cinq nouveaux collecteurs a contribué à récolter 56 tonnes dans la commune. Parmi les communes de la Métropole participant à ces collectes, les ambarésiens arrivent en tête avec une collecte de 4,20 kg par habitant, très proche de l’objectif de 5 à 6 kg par habitant fixé par le Grenelle de l’environnement. « Mais que deviennent ces textiles?? », s’interroge Sabine, une ambarésienne, venue apporter du linge au conteneur de l’avenue de l’Europe. Triés et revalorisés, ils alimentent les friperies des Relais, les vêtements trop usés finissent en chiffons d’essuyage pour l’industrie ou sont transformés, depuis 2007, en isolant thermique et acoustique pour le bâtiment. Pour des quantités importantes, Le Relais peut se déplacer chez le particulier pour récupérer les habits, suite à un vide maison.... Recherche Familles EAU Défi http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/recherche-familles-eau-defi-2519/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/recherche-familles-eau-defi-2519/ Tue, 18 Apr 2017 15:00:00 +0200 Devenez un acteur de la qualité de l’environnement, rejoignez le projet REGARD ! Dans le cadre de ce projet de recherche mené sur Bordeaux Métropole et porté par 9 équipes, nous recherchons des familles volontaires pour participer à une expérimentation scientifique. Cette expérimentation vise à mieux comprendre les sources de rejets de substances chimiques issues de nos pratiques domestiques quotidiennes qui peuvent avoir un impact sur les milieux aquatiques. L’idée est de réfléchir et de tester de nouvelles solutions afin de diminuer ces rejets de micropolluants et améliorer la qualité des eaux. Êtes-vous prêts à relever le défi du moindre impact ?! L’étude se déroulera sur les communes de la métropole bordelaise à l’automne 2017, mais nous viendrons vous rencontrer avant l’été afin de vous présenter la démarche « Familles EAU Défi » à laquelle vous serez libre de participer. Si vous habitez une des communes de Bordeaux Métropole, si possible en logement individuel (ou collectif de 3-4 logements), et souhaitez participer à cette expérimentation scientifique, contactez-nous à l’adresse suivante, d’ici le 30 avril 2017 : sarah-jane.krieger@cnrs.fr Merci d’indiquer dans votre réponse votre adresse postale afin que nous puissions évaluer si votre logement est éligible au vu des critères techniques de ce projet de recherche (assainissement notamment).... Balade de printemps au coeur des marais http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/balade-de-printemps-au-coeur-des-marais-2514/ http://www.ville-ambaresetlagrave.fr/actualites/balade-de-printemps-au-coeur-des-marais-2514/ Wed, 12 Apr 2017 12:00:00 +0200 La traditionnelle balade dans les marais de Montferrand a réuni, dimanche matin, 150 amoureux de la nature. Par une météo printanière, ils se sont promenés parmi les joncs et les jalles, et ont pu observer les canards, cigognes, hérons. À mi-parcours, après la traversée du petit pont sur jalle, une halte au château Peychaud a permis aux promeneurs de se restaurer pour affronter la dernière boucle qui les a conduits à la stèle de Raymond Beauvais. Si les travaux entrepris par le Syndicat pour la protection contre les inondations de la presqu’île d’Ambès (Spipa) permettent de mieux gérer aujourd’hui les entrées d’eau et leur écoulement, pour Thierry Dussenty, le président des Amis des marais, « le fléau des décharges sauvages devient un problème récurrent pour la préservation de ces zones naturelles à l’équilibre fragile ». Thierry Dussenty a par ailleurs rendu un hommage vibrant à Alain Combe, ancien président des l’association, disparu récemment, et qui avait consacré une partie de sa vie au marais de Montferrand. Au fil des éditions, cette emblématique découverte des marais permet de préserver la sensibilisation des promeneurs à l’intérêt de préserver l’équilibre de cet écosystème où vivent en parfaite harmonie, la faune et de la flore, chasseurs, promeneurs et éleveurs....